Civic Tech

Marre de la politique? Testez la Civic Tech !

En pleine campagne présidentielle, la méfiance des citoyens envers la politique n’a jamais été aussi haute* ; « Tous pourris » diraient certains (voire beaucoup). Or, la politique, ce n’est pas juste des scandales d’affaires politico-financières. C’est aussi la vie de la cité, notre cité. En plein XXIème siècle, dans une ère sur-connectée, les nouvelles technologies prolifèrent. Et si on les utilisait pour se réapproprier l’engagement citoyen ?

Dans cet article, je vous propose un tour d’horizon des plateformes de participation citoyenne et des applications mobiles favorisant la démocratie directe (ou moins indirecte). Il s’agit d’interfaces permettant d’échanger directement avec vos élus locaux, de faire des propositions de lois et de les hisser jusqu’aux plus hautes sphères de la politique afin qu’elles soient entendues … et peut-être validées ?

Voici ma sélection !

* voire le baromètre de confiance politique du CEVIPOF pour Sciences Po de janvier 2017

Pour associer les citoyens à la décision politique

  • Parlement et Citoyens

Parlement et Citoyens est une plateforme qui permet aux citoyens de co-rédiger des projets de loi avec leurs parlementaires.

Vidéo de présentation :

Deux options sont possibles sur le site :

  • Proposer des idées dans la « boite à idée » qui permet d’interpeller les parlementaires sur des sujets précis, organiser des consultations ou proposer des amendements sur des lois en discussion au parlement.
  • Participer à une consultation organisée par un parlementaire, en lui soumettant des idées et pistes d’amélioration.

Les parlementaires de Parlement et Citoyens viennent de tous bords politiques et collaborent sur certaines propositions de loi. Ici, les parlementaires et les citoyens entretiennent une relation quasi horizontale, puisque les premiers viennent chercher des conseils auprès des seconds, qui peuvent faire entendre leur voix.

Avec Parlement et Citoyens, le numérique rapproche le politique de la société civile !

Le plus : Une interface unique d’échange entre parlementaires et citoyens

Le bémol : La lecture des propositions prend un peu de temps!

Site web : https://www.parlement-et-citoyens.fr

Pour réengager la jeunesse

  • Voxe.org

Avec Voxe.org, la plateforme participative en vogue avec son mouvement #Hello2017, on peut s’informer sur la politique en fonction du temps que l’on a à consacrer à la plateforme (entre 30 secondes et 2 minutes 30) et comparer les programmes des candidats pour les différentes élections qui ont eu lieu en France (Primaire de la gauche, primaire de la droite et du centre, laprimaire.org, la primaire des écologistes). Mais plus qu’un comparateur de programmes, la plateforme permet aux citoyens de soumettre des questions aux candidats. Une fois soumises aux votes des internautes, ces questions sont posées directement par l’équipe de Voxe.org aux candidats à l’élection présidentielle.

Plus encore, Voxe.org veut faire entendre la voix de la jeunesse en organisant un #VoxeTour de France, en interrogeant des jeunes de 18 à 35 ans sur leurs propositions pour les élections présidentielles. Du 25 mars au 19 avril, le VoxeTour partira à la conquête de cette jeunesse désengagée ! Une websérie retransmettra les différentes propositions de ces jeunes générations souvent en retrait.

Vidéo de Présentation de Voxe.org :

Le plus : Hellobot, un robot avec qui vous pouvez échanger via Messenger, et qui répond à vos questions sur la politique

Le bémol : Pas de comparateur des programmes des candidats en lice (mais pas de soucis, je propose mes infographies politiques ici  ;))

Site web : http://www.voxe.org

Pour influer auprès du futur Président de la République 

  • Make.org

Make.org est une plateforme qui permet aux citoyens d’apporter leurs propositions sur des thématiques spécifiques …en 140 caractères (ça vous rappelle quelque chose ?). Les propositions sont ensuite soumises aux votes des internautes.

Comme Voxe.org, Make.org accorde une place privilégiée à la jeunesse avec son programme #Inventons2017 (en partenariat avec les Echo Start et Science Po). Dans ce programme, les jeunes sont invités à faire des propositions sur des problèmes de société. Make.org recueille les propositions qui seront étudiées par les étudiants de Science Po qui les présenteront ensuite aux candidats à la Présidentielle 2017 sous la forme d’un manifeste.

u5jB3yEJ

Le plus : Deux programmes de réengagement citoyen proposés en partenariat avec des partenaires influents (Les Echo Start, BFM TV) pour réellement porter la parole des citoyens dans les médias.

Le bémol : On ne peut pas rechercher une proposition dans un « débat » ouvert. Or, je doute que les internautes aient le courage de « scroller » tout le fil des propositions des autres internautes.

Site web : http://www.make.org

Pour proposer une alternative citoyenne aux candidats à la Présidentielle

  • Ma Voix

Ma Voix est un collectif citoyen désabusé par la politique institutionnelle et qui propose de hacker les élections législatives de juin 2017. Pour cela, le collectif souhaite faire élire des candidats citoyens au tirage au sort, qui entreront à l’Assemblée nationale.

Vidéo de présentation ici :

 

Le plus : Un système de démocratie directe inédit qui prend de l’ampleur

Le bémol : Le site internet manque un peu de clarté pour comprendre le fonctionnement de la démocratie directe.

Site web: https://www.mavoix.info

  • Laprimaire.org

Contrairement à Ma Voix, Laprimaire.org organise des élections citoyennes pour une démocratie représentative (et non directe). Le ou la candidat(e) élu(e) représente seul(e) les citoyens. Là encore, à l’inverse de Ma Voix, les candidats ont un programme et une équipe dirigeante gère les élections (même s’ils ne peuvent se porter candidat ni être affiliés à un parti politique).

laprimaire-banner-rectangle
Les candidats citoyens de Laprimaire.org

Le plus : Certaines pages du site internet sont collaboratives et les contributions de chacun peuvent être prises en compte.

Le bémol : Difficile pour un candidat citoyen de dépasser l’obstacle des 500 parrainages

Site web : http://www.laprimaire.org

Des réseaux sociaux pour échanger en direct avec vos élus et participer à des consultations

En tant que bonne citoyenne, j’ai testé pour vous quelques applis de Civic Tech !

  • Fluicity, l’appli qui vous permet de prendre part au cadre de vie de votre ville

Fluicity est une plateforme et une application mobile qui vous permet d’interpeller votre mairie sur des questions tant liées au cadre de vie de votre commune (éclairage public, espaces verts) que sur l’organisation de la vie locale. L’appli permet une interaction plus directe entre la mairie et ses administrés.

Vidéo de présentation :

Le plus : La mairie joue le jeu et répond aux questions des internautes

Le bémol : Peu de villes sont proposées par Fluicity. Il va falloir attendre un peu avant que la carte de France soit recouverte par l’appli.

Site web : https://www.flui.city

  • Politizr, la plateforme « responsive » pour réagir en direct aux propositions de vos élus

Politirz se présente comme un réseau social classique (à mi-chemin entre Twitter et Facebook) sur lequels citoyens et élus peuvent interagir. La plateforme a pour objectif de simplifier et renforcer la démocratie locale.

Vidéo de présentation ici :

Le plus : Un temps de lecture est indiqué pour chaque article

Le bémol: L’appli mobile n’existe pas encore

Site web: https://www.politizr.com/

  • Vooter, la consultation en mode “sweeping”

Vooter est une jeune appli de la Civic Tech qui propose aux citoyens/salariés de répondre à des consultations de leur mairie/entreprise. La méthode est simple: un coup de pouce à gauche : la consultation ne m’intéresse pas. Un coup de pouce à droite : je reviens sur une proposition. J’appuie sur la consultation : le detail s’affiche. Les consultations sont anonymes et géolocalisées. Verdict : le principe est séduisant !

Vidéo de présentation :

Le plus : Un principe simple et ludique pour participer à la vie politique locale

Le bémol : Peu de collectivités référencées par l’appli

Site web: http://vooter.co

La Civic Tech, outil des citoyens?

La Civic Tech est en plein essor en 2017 et particulièrement dans le contexte des élections présidentielles françaises à venir. Elle propose des outils inédits pour révolutionner la pratique démocratique et (r)éveiller l’engagement citoyen. C’est pourquoi, elle a tout intérêt à surfer sur la vague pour s’ancrer dans les mentalités, car aujourd’hui, elle reste encore marginale et inconnue aux yeux des citoyens. Si certains questionnent la transparence politique de ces nouvelles technologies, d’autres soulignent la fracture numérique qu’elles peuvent créer. Le défi à relever est celui de l’éducation à ces nouveaux outils, y compris auprès d’un public plus âgé. Car quoi de moins démocratique qu’une technologie qui exclut le plus grand nombre ?

1 thought on “Marre de la politique? Testez la Civic Tech !”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s