Fabrice Liut : designer systémique et constructeur d’une société « prospère »

Fabrice Liut est un designer lyonnais, qui a fait le choix de mobiliser ses compétences en design systémique au service d’une nouvelle société. Pour cela, il crée des éco-systèmes interconnectés permettant de sortir les hommes de leur posture individualiste pour collaborer. Fabrice fait le pari que ces nouvelles interactions humaines vont pouvoir construire une société plus prospère et soutenable. Retour sur le projet de ce bâtisseur des temps modernes.

1 – Peux-tu te présenter ?

Superposition – Workshop sur le festival Urban art jungle, réapropriation de la ville

Hello, je m’appelle Fabrice Liut, je suis Designer, improvisateur, grimpeur, yogiste 🙂
Je viens de Grenoble et je vis aujourd’hui à  Lyon.
J’ai travaillé quatre ans en SARL et je suis de retour dans le monde du freelancing pour deux raisons majeures : la mobilité et la liberté d’interaction. Je peux ainsi travailler avec d’autres indépendants comme rejoindre une équipe interne d’un grand groupe.

Je m’occupe également de développer et structurer plusieurs communautés, ainsi qu’interconnecter les communautés locales de la métropole entre-elles pour favoriser les synergies.

2- Design sprint, design systémique, qu’est ce qui se cache derrière ces termes ? 

Séance brainstorming

Le Design sprint est un cadre pour propulser le travail collaboratif et favoriser l’intelligence de groupe. Le design systémique est une manière repenser nos systèmes complexes, de restructurer notre société pour installer de nouvelles bases résilientes et prospères.
En effet, la plupart du temps, “les problèmes” relevés par les structures ne sont que les effets d’autres causes plus profondes qu’il faut détecter grâce à une analyse de leurs systèmes complexes. Après détection des priorités et urgences d’action, on peut traiter le problème avec un groupe de travail transdisciplinaire. Voilà le lien entre Design systémique et Design sprint.

Si vous voulez une analogie, prenons le travail d’un médecin généraliste ; il détecte les frictions dans le corps humain et vous renvoie vers des spécialistes. Là, l’idée est d’avoir directement les experts autour de la table, parce que la collaboration est plus efficiente qu’un processus linéaire…

3- Pourquoi les entreprises font-elles appel à ton expertise ?

Interview au Digital Summer après la conférence sur le Design Sprint /

On m’appelle pour étudier et régler des problématiques d’organisations, propulser des projets et services avec des groupes de travail , pousser l’innovation, etc… Dès qu’un groupe humain détecte un point bloquant, ne sait pas par ou commencer, ne sait pas comment prendre un virage, gérer une transition, c’est alors le moment idéal pour placer des phases collaboratives sous forme de sprint projets et surtout d’utiliser des outils venant du Design pour collaborer autrement que par la discussion.

Je suis facilitateur de groupe mais aussi Designer, ce qui me permet d’accompagner les groupes de l’initiation de valeur à la stratégie globale d’un projet. Je fais en sorte de générer avec eux un “pourquoi” et “pour qui”, les deux entrées nécessaires. En effet, chercher une “valeur ajoutée”, cela ne veut rien dire. Il convient de définir avec précision l’objectif, de bien s’entourer et d’avancer concrètement.

4 –  Grâce à ta méthode, tu parviens à fédérer des communautés d’experts et rassembler des entrepreneurs isolés. La technologie va-t-elle renforcer le social en 2018 ?

Formation de 2h sur la “pensée Design”, pour un public sur un festival littéraire

 

La technologie est un support qui va devenir invisible, mais qui sera là pour supporter la complexité de nos éco-systèmes en collaboration constante. Des protocoles comme la blockchain et autres nouvelles technologies vont permettre de réviser l’échange de valeur, la notion de confiance, sortir de la croissance isolée et basculer sur un modèle sociétal de prospérité 🙂

Depuis l’ère de l’industrialisation, l’homme est une “ressource humaine” et sa sécurité est “isolée et personnelle”. Voilà pourquoi chacun cherche une croissance personnelle, paradigme qui n’est plus valide pourtant. En réalité, notre société à besoin d’avoir confiance en elle-même, chaque humain pouvant se reposer sur les autres. Voilà une vraie application de la “fraternité”…

5 – Comment ton rôle de facilitateur permet-il d’accompagner des projets à impact positif ?

Creative Mornings à Sofffa

Mon rôle de Designer inclut une posture éthique. En facilitation, j’apporte les outils et méthodes nécessaires pour réviser les visions, les valeurs, remettre l’humain au centre et centrer les priorités sur les usages plutôt que les bénéfiques financiers comme seule finalité. Je ne m’engage jamais sur des projets qui ont pour objectif le gain isolé passant par des leviers de manipulations, etc… Ce n’est pas évident de dire non, mais dire oui, sur une vision long terme, ce serait me tirer une balle dans le pied.

6 – Tu as un projet de design systémique appliqué à la société, et plus précisément à la Ville de Lyon. Pourrais-tu résumer les grandes lignes de ce projet et ce que tu en attends ?

Creative Mornings à Sofffa

C’est un projet difficile à résumer, mais plus simplement, l’idée est de comprendre notre système de société complexe. Pour ce faire, il faut interconnecter et faire collaborer des communautés complémentaires. Lorsque l’on comprend le système, alors on peut définir des priorités d’action et agir pour régler les problématiques. Cela se fait également en groupes projets. La vision profonde est d’installer notre système dans une base de prospérité, sortir de l’individualisme conduit par le paradigme de croissance personnelle venant de l’ère de l’industrialisation, époque révolue. Les détails du projet et l’explication de l’intégralité de ma démarche sont à retrouver ici.

7 – Où peut-on te trouver ?

Formation Sketch app, sur LinkedIn / Crédit photo : Fabrice Liut

Sur Lyon, souvent à SOFFFA 🙂 Sinon sur le net, www.liut.me, toute ma vie, toutes mes activités 🙂 Que vous vouliez parler Design, prospérité, société, blockchain, improvisation ou grimper en salle, n’hésitez pas à me contacter !
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *