La confiance en soi : révélateur de la qualité de vos relations

Si la confiance en soi est un pilier du développement personnel, c’est qu’elle joue un rôle essentiel dans notre vie. Elle impacte nos interactions sociales, mais surtout la qualité de nos relations. Plus vous avez confiance en vous, plus vous vous respectez et plus vous renvoyez cette demande de respect à votre entourage. Inversement, plus vous doutez, plus votre entourage peut prendre l’ascendant sur vous. La confiance en soi est en somme un révélateur de la qualité de nos relations interpersonnelles. Et c’est principalement dans des situations de fragilité émotionnelle qu’il faut redoubler de vigilance.

 

La dépendance affective : face visible d’un manque d’amour de soi

Il y a quelques jours, je soutenais deux amies qui avaient du mal à se sortir d’une relation toxique.

Je parle de relation toxique, et non de personne volontairement mauvaise, et c’est là toute la perversion de la situation.
La première refusait de percevoir les signes d’une relation déséquilibrée
– Un homme dont l’absence de nouvelles la rend malade (mentalement et physiquement) et qui ne lui avoue pas ses sentiments clairement,
– Un homme qui ne s’excuse pas de cette absence de nouvelles, et qui ne lui propose pas de rendez-vous concret,
– Un homme avec qui elle calcule le temps entre chaque message envoyé pour éviter de le “harceler”,
– Un homme qu’elle a peur de perdre en lui affirmant que ce fonctionnement ne lui convient pas.
Je lui ai fais part de ce que l’expérience m’a montrée par le passé
– Une relation saine et équilibrée doit être fluide, simple et ne pas nous rendre malade
– Un homme qui a peur de l’amour de l’autre n’est pas prêt à s’engager
– Un homme qui ne s’engage pas veut laisser toute les options ouvertes
La seconde était à deux doigts de revenir sur une décision difficile après s’être retrouvée toute seule chez elle, après des années de relation.
Et pourtant, avant ce moment de faiblesse (qui est sain), elle était bien déterminée à mettre fin à une relation énergivore et aller de l’avant.
Après des années de relation, il est difficile de se retrouver sans repère, et dans ces circonstances, on se remémore les bons moments vécus avec l’autre, en faisant totalement abstraction des raisons profondes qui ont causé une rupture bien déterminée.
Dans ces deux cas, mes amies ont vécu une forme de dépendance affective qui les a contraintes à s’adapter à des situations qui ne leur convenaient pas pour ne pas se retrouver seule. Et ça nous est tous arrivé, moi la première !
Alors comment sortir d’une dépendance affective ?
–  En réalisant qu’on fait une croix sur ses valeurs et décisions pour ne pas se retrouver seul, rejeté ou abandonné
– En prenant conscience qu’on se rend malade pour une personne qui ne réalise pas le mal qu’elle nous fait
– En nous demandant si on aurait réagi de la même manière si on avait un back up affectif en parallèle
– En acceptant que pour aller de l’avant, il y aura des moments de tristesse et de peur
– En sachant ce qui est bon pour nous, en affirmant nos principes et en étant déterminé à ne plus souffrir ainsi à l’avenir
Plus jamais ça.
C’est à partir de cette affirmation que j’ai réalisé tout un travail personnel depuis depuis quelques années. Cette introspection me permet aujourd’hui de percevoir les signes d’alerte dans des relations déséquilibrées et non respectueuses.
Et c’est en percevant les signes et en refusant la médiocrité qu’on s’ouvre à des relations plus saines.
.

Confiance en soi : moins on en a, plus mal on s’entoure

Depuis quelques semaines, un certain nombre de personnes de mon entourage se révèlent toxiques.
Pour rappel, une personne toxique n’est pas forcément une personne volontairement mauvaise, mais son pouvoir de nuisance peut malgré elle :
– vous prendre toute votre énergie
– vous faire culpabiliser
– vous dévaloriser
Bien sûr, cette nuisance peut être passagère.
Pourtant, il est nécessaire de prendre nos distances avec ces personnes, même si nous les aimons, afin de nous préserver.
Or, cet amour peut nous rendre aveugle.
Par conséquent, nous n’avons pas le recul pour voir que ces relations nous tirent vers le bas.
Alors si vous vous sentez mal au quotidien, demandez-vous si vous pouvez lier ce mal à une interaction (régulière) avec une certaine personne. Depuis quand vous sentez-vous mal après vos interactions ?
Maintenant que vous avez identifié le nœud du problème, deux options s’offrent à vous : 
– en parler avec l’intéressé pour trouver une solution
– prendre vos distances, le cas échéant.
Notez que moins vous aurez confiance en vous, plus votre remise en question sera forte, et plus l’aveuglement vis-à-vis de la relation le sera également.
Pour avoir l’entourage que vous méritez, faites-vous confiance, en écoutant votre ressenti.
C’est de cette manière que vous deviendrez une personne rayonnante. Car ne l’oubliez pas, vous êtes la moyenne des 5 personnes qui vous entourent.
👉Et vous, arrivez-vous à identifier les interactions toxiques qui vous minent dans votre entourage ? Comment gérez-vous ces situations délicates ?
.

Conclusion

Le manque de confiance en soi peut expliquer une forte dépendance affective ainsi qu’un aveuglement sur la qualité de notre entourage. Par conséquent, il nous enferme dans une spirale négative relationnelle. Pour sortir de cette boucle infernale, un travail introspectif est essentiel et permettra de prendre conscience de sa valeur, et du respect qui nous est dû. Alors, prêt à faire le ménage dans votre entourage ?
👉Pour recevoir mes derniers contenus dans votre boite email, abonnez-vous à ma newsletter hebdomadaire, tous les lundis !
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *