[Cas client] Yaël: Trouver l’organisation pour gérer de front une activité salariée prenante et une activité entrepreneuriale naissante

Je viens de terminer trois mois de collaboration avec Yaël. Yaël est fondatrice d’une entreprise, salariée à plein temps et maman de quatre enfants. Elle doit gérer ces différentes casquettes de front et m’a contactée car elle souhaitait trouver une organisation cadrée pour être plus efficace. En trois mois, nous avons revu l’organisation de Yael, ses priorités et surtout, le plus important : le passage à l’action. 

Mettre en place une stratégie de développement et identifier les tâches prioritaires 

Lorsqu’elle m’a contactée, Yaël avait déjà crée son entreprise, 6 fois Plus, dont la mission est d’apporter un soutien scolaire ludique en mathématiques pour les adolescents. Le problème, c’est qu’elle n’avait pas de visibilité sur les actions à mettre en place pour développer son chiffre d’affaire et créer une identité de marque.

Après un bilan de l’existant, nous avons revu le business model de Yael, réécrit une offre de service claire, revu sa proposition de valeur puis défini les actions de visibilité à mettre en place pour son développement. 

 

Ce qui est ressorti de notre analyse : 

  • La création d’une communauté soudée autour de 6 fois Plus 
  • La mise en place d’une stratégie de contenu et de communication 360
  • La mise en place d’actions de visibilité ciblées

 

Nous sommes donc parties de l’existant pour mettre en place une stratégie de contenu :

– En ordonnant les contenus du blog

– En définissant une ligne éditoriale claire – Lister l’ensemble des idées d’articles 

– En mettant en place un planning éditorial

 

J’ai ensuite révélé à Yaël les actions les plus efficaces en matière de visibilité : 

– Les articles invités

– Les interviews de références dans sa thématique

– Les cas pratiques de clients

– Etc…

La communauté, elle, serait créée à partir d’une animation régulière sur les réseaux sociaux et de la newsletter. Nous avons ainsi travaillé sur une stratégie d’animation des réseaux sociaux de Yaël et d’un style de newsletter. 

 

Travailler rapidement et efficacement sur deux projets en une journée

Une fois les bases posées, le plus dur reste le passage à l’action, et c’est sur quoi nous avons travaillé.

Nous avons repris tout l’emploi du temps de Yaël pour y trouver un équilibre entre vie personnelle, vie entrepreneuriale et vie salariée. 

Nous avons mis en place une priorité dans les tâches en insistant sur le concept d’urgence de long terme. Pour arriver à générer des revenus de son entreprise demain. Yaël devait commencer à agir dès aujourd’hui, malgré son travail à plein temps, malgré ses déplacements, malgré sa vie de famille.

 

Cette période de transition n’est pas reposante, mais elle est l’unique moyen d’arriver plus vite à ses objectifs car : 

  • Le rythme du travail salarié ne changera pas 
  • Postuler ailleurs demanderait une énergie complémentaire
  • Les enfants ont encore besoin de leur mère 

Voici ce que j’ai donc conseillé à Yaël: 

  • Mieux s’organiser pour ne pas déborder des horaires contractuels
  • Se bloquer des créneaux pour écrire ses articles de blog
  • Identifier les collaborations et partenariats qui allaient lui permettre de développer son activité
  • Lancer rapidement ses premiers ateliers (un pilier de son business model) 

 

Aujourd’hui, Yaël a une feuille de route et sait combien elle doit générer de Chiffre d’affaires pour vivre correctement de son activité. Plus précisément, elle sait comment passer à l’action pour développer ce Chiffre d’affaires. Ce passage à l’action impliquera de développer un produit physique, mais également des ateliers hebdomadaires. En parallèle, la stratégie de contenu et de communication permettent à Yaël de développer sa visibilité, sa notoriété et générer de la demande entrante.

 

Conclusion

Yaël a aujourd’hui les clés en mains pour faire décoller son activité entrepreneuriale. Elle sait quelles sont ses priorités, ses bêtes noires (la procrastination, le syndrome de l’imposteur) et s’est fixée une deadline pour avancer. Le temps, la régularité de sa communication et de ses ateliers lui permettront ainsi d’arriver à atteindre ses objectifs fixés. J’étais très contente de pouvoir coacher Yael, qui sait maintenant où aller, et dont la feuille de route est écrite.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *