[Cas pratique client] Loise : rebooster son activité grâce à une vision entrepreneuriale et une organisation cadrée

Je viens de terminer trois mois de coaching avec Loise, Community manager et photographe freelance. Loise m’a contactée car elle souhaitait développer son activité qui stagnait depuis quelques temps mais ne savait pas comment s’y prendre pour la rebooster. Ensemble nous avons repris les bases du développement de l’activité d’un freelance : la vision, de laquelle découlent des objectifs en terme de marketing et chiffre d’affaires,  une organisation pour être plus efficace au quotidien et dépenser moins d’énergie, et une communication plus ciblée pour toucher au mieux sa cible. 

Définir une vision claire quand on est freelance slasheur 

Loise a deux activités : une activité de Community Manager (CM) et une activité de photographe. Lorsque nous avons commencé le coaching, son activité de photographe était divisée en deux partie : photographie pour entreprises, et photographie pour particuliers. 

La première chose que nous avons fait ensemble et de travailler sur la vision idéale de Loise : comment aimerait-elle voir évoluer ses différentes activités dans quelques mois, dans quelques années ?

Le constat était assez claire : Loise ne pense pas continuer son activité de photographe pour particuliers…or c’était l’activité qui lui prenait le plus de temps au moment de notre travail ! 

J’ai donc proposé à Loise de déterminer aujourd’hui quel pourcentage de temps et de Chiffre d’affaires elle consacrait à chacune de ses différentes activités dans le cadre d’une graphique-camembert. Je lui ai ensuite demandé de refaire le même camembert avec sa vision idéale à long terme et à court terme. 

Nous avons donc convenu que l’activité de CM serait couplée à l’activité de photographe entreprise. 

J’ai également soumis à Loise l’idée de faire évoluer son activité de CM en devenant Social Mesdia Manager, ce qui lui permettrait de se positionner comme consultante et non plus comme exécutante. 

L’idée a fait son chemin, et ensemble, nous avons retravaillé sur ses offres de services et sa proposition de valeur, via son site internet. L’objectif était d’afficher un positionnement clair pour se faire contacter pour des missions de consulting et non seulement d’exécution.

En proposant une offre de services plus large, Loise a pu monter en compétence en apprenant à mettre en place des stratégies de communication digitale, mais également augmenter ses tarifs et réaliser des devis plus construits.

 

S’organiser au quotidien pour être plus sereine mais aussi plus visible

L’un des gros points noirs de Loise, au début de notre coaching était l’organisation. Elle ne priorisait pas ses tâches, n’avait pas d’idée du temps à y consacrer et oubliait l’essentiel. Nous avons d’abord travaillé sur l’emploi du temps de Loise pour comprendre ce qui lui prenait du temps et de l’énergie et envisager une meilleure répartition de ses tâches. 

Loise me disait que ce qui la pénalisait était sa procrastination sur les tâches qui lui plaisaient le moins. En échangeant avec elle, je lui ai fait comprendre que le problème n’est pas d’être rapide ou lent. Le problème est de ne pas savoir combien de temps consacrer à une tâche. Si tu sais qu’écrire une newsletter te prend trois heures, consacre-y trois heures (dans un premier temps) et non deux ! 

Autre point sur lequel nous avons travaillé : la stratégie de contenu. Loise n’avait pas de régularité dans ses contenus, et comme elle n’était suivi  que par peu de personnes sur les réseaux sociaux et sur sa newsletter, elle n’arrivait pas à se tenir à une discipline de publication. 

J’ai donc proposé à Loise de faire comme si elle écrivait à 1000 personnes, pour s’obliger à publier sa newsletter à fréquence régulière. Peu importe le jour, ce qui compte c’est un rendez-vous régulier avec ses abonnés. 

Concernant le planning des publications (calendrier éditorial), nous avons travaillé sur un Trello partagé pour que je puisse suivre avec elle la fréquence et le sujet des contenus de la semaine. 

La structure passe également par le discours : au début de notre coaching, Loise constatait qu’elle n’arrivait pas à convertir ses prospects en clients. Nous avons alors travaillé sur la structure de ses entretiens téléphoniques (call découvertes) pour qu’elle puisse augmenter le pourcentage de conversion en clients des prospects qui la contactaient.

Loise a ainsi réussi à s’imposer une rigueur en terme d’organisation et de publication, tout en écoutant son rythme naturel. 

 

Une communication 360° pour toucher au mieux sa cible 

 

Ce qui manquait au business de Loise était une forte visibilité. Visibilité en ligne mais également hors ligne.  C’est dans le but de remédier à cela que nous avons travaillé sur sa marque personnelle grâce à une communication 360°. 

Cette communication touche plusieurs champs : 

 

  • En ligne, un site web clair et bien référencé : pour l’activité de Loise, son site web est un véritable enjeu de développement : ce n’est pas juste un site vitrine, mais un site qui va lui permettre d’être bien référencée sur Google (grâce à notre travail sur ses mots clés et son SEO en général). C’est également un site qui a pour objectif de capturer des emails (grâce à la mise en place d’un ebook !). Elle a récemment été contactée par un élue locale et a signé avec elle grâce au travail de référencement naturel et à la révision de structure de ses appels prospects ! 😀

 

  • En ligne avec une stratégie de contenu bi-canale : en plus des fonctions citées haut dessus, le site web de Loise héberge des articles de blog qui lui ramènent du trafic : nous avons donc travaillé sur les tunnels de vente de Loise pour passer de la lecture d’un article à la réalisation d’une action concrète (appel découverte, abonnement à la newsletter, téléchargement de l’ebook…). A côté de ça, la newsletter est un autre moyen de créer une connexion plus intime avec ses abonnés, directement par mail ! 

 

  • En ligne, les réseaux sociaux identifiés pour des contenus différenciés : Linkedin et Facebook sont aujourd’hui les canaux choisis pour la communication de Loise. A coté de cela, elle utilise Instagram à titre expérimentale. Nous avons convenu de cela pour permettre à Loise de ne pas se mettre de pression sur trois réseaux sociaux.

 

  • Hors ligne avec du réseautage : j’ai insisté pour que Loise développe son réseau local en se rendant à des événements locaux, qui lui permettront de se faire connaître et développer sa notoriété. C’est également par le bouche à oreille que de nouveaux prospects peuvent arriver.  En dehors du réseautage local, j’ai suggéré à Loise de développer son réseau en one to one avec des échanges qualitatifs avec des professionnels de son métier identifiés sur LinkedIn, Shapr ou autre. 

 

  • Hors ligne avec des interventions publiques : Loise n’est pas une adepte de la prise de parole en public, mais elle a accepté de sortir de sa zone de confort et réalisera sa première conférence dans sa thématique le 23 septembre !

Conclusion 

J’ai  beaucoup apprécié de travailler avec Loise durant ces trois mois de coachings. J’ai surtout été touchée par son enthousiasme durant nos séance et sa volonté de développer son activité en écoutant des conseils qui pouvaient la placer dans une situation d’inconfort. Aujourd’hui, Loise a une vision claire de son activité, une feuille de route pour cette fin d’année et sait s’organiser pour gagner en énergie et en efficacité ! 

J’ai également proposé à Loise un suivi post-coaching avec des points plus espacés si elle ressentait le besoin d’avoir un regard bienveillant sur son activité. Cette proposition lui permettra d’être autonome dans son développement tout en bénéficiant d’une supervision ponctuelle pour se sentir plus rassurée ! 

 

Le mot de la coachée : ”  « Entoure toi de personnes plus intelligentes que toi » Napoléon Hill. 
Et qui te font réfléchir pour aller plus loin et sortir de ta zone de confort. 

Yeza m’a été d’une précieuse aide pendant ces 3 mois de coaching. 
Elle m’a permis de revoir  tout mon business modèle et d’orienter mon activité dans les bonnes directions. 
En faisant appel à ses services, je ne savais pas à quoi m’attendre au départ. J’avais totalement confiance car j’avais déjà suivi son coaching Freelance  à Livementor et j’étais inscrite ses newsletters qui m’apportent beaucoup. 
Je ne pensais cependant pas que ça allait m’apporter autant. 
Je voulais revoir mon business modèle ainsi que ma façon de travailler et d’avancer mais toute seule je ne savais pas par où commencer et je n’y arrivais pas de manière efficace. 
 Il y avait tout un tas de points sur lesquels je ne pouvais pas avancer toute seule. (Optimisation de mon site, visibilité, redéfinir mon pourquoi et tous les priorités dans mon activité…)
Quand j’ai commencé le coaching, c’était vraiment le moment où j’en avais le plus besoin. 
Il me fallait un oeil extérieur et neuf. Et surtout de quelqu’un qui comprend exactement les problématiques de l’entreprenariat. Je ne pouvais pas faire appel aux personnes de mon entourage. 
Lorsqu’on est Freelance, on est tout seul. Avec Yeza j’ai pu me confier sans jugement.
Elle m’a permis de mettre en place beaucoup de choses (newsletter régulière, réseautage régulier, article invité, optimisation de mon site internet pour obtenir plus d’appels entrant… ) et vraiment comprendre ce qui bloquait mon avancement. 
Etre entrepreneur, c’est comme être sportif, on a besoin d’un coach ou d’être conseillé par des gens qui savent le faire  et comprennent les logiques. 

Elle m’a appris à penser comme un entrepreneur qui sait où il va et ce qu’il veut ou ne veut pas, même si je commençais à le devenir, il me manquait tous les points qu’elle m’a fait travailler. 
Grâce à Yeza, j’ai gagné en confiance concernant mes contenus et mes prises de décision. 
Maintenant je sais où je vais, j’ai une vision plus claire. 

De plus, Yeza est à l’écoute et toujours dans l’empathie. Elle sait exactement quoi dire et vers quel quoi nous emmener.
En plus de donner des pistes concrètes, on a un réel soutient psychologique, ce qui m’a fait beaucoup de bien, je ne me sentais enfin plus totalement seule face à mes blocages et aux mulitiples décisions que je devais prendre et qui sont incompréhensibles pour le reste du monde.”

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *