Le dark side du Personal Branding (les 4 erreurs à éviter)

Le Personal Branding est très en vogue dans le milieu entrepreneurial. Et pour cause, il s’agit d’une stratégie redoutablement efficace pour faire de soi son propre produit et se démarquer dans un marché ultra-concurrentiel. Grâce au Personal Branding, un entrepreneur s’applique une stratégie commerciale à lui même et peut ainsi trouver des clients sans avoir à les démarcher. C’est ce qu’on appelle l’inbound marketing.

Et pourtant, le Personal Branding doit être manipulé avec précaution. Parler de soi, c’est très bien, mais pas n’importe comment ! Dans cet article, je t’explique les quatre erreurs à éviter lorsque tu le lances dans une stratégie de Personal Branding.

1 – Ne sois pas égocentrique

 

Le piège le plus commun dans lequel peut tomber un entrepreneur est celui de l’égocentrisme. Quand on applique une stratégie de Personal Branding, il est naturel de parler de soi, de son expérience, de son expertise, et de son histoire.

Parler de toi te permet certes de créer une connexion avec ton audience ou ta communauté. Mais attention à ne pas la négliger au passage ! Ta communauté a besoin que ton discours lui parle et pour ça il faut que tu lui parles ! Pose lui des questions, attaque ses problèmes, encourage-là dans ses avancées et surtout, identifies-toi à elle !

Tu dois développer un sentiment d’empathie pour que ta communauté adhère à ton discours.

Mets-toi à la place des personnes qui te suivent : arriverais-tu à accrocher au discours de quelqu’un qui ne parle que de lui ? Et bien non, tu te lasserais. Alors pour éviter de perdre tes abonnés jours après jour, recentre-toi sur le plus important : ta communauté et ses problématiques entrepreneuriales.

2 – Ne dévoile pas toute ta vie privée

 

Autre erreur dans laquelle il est facile de tomber : révéler toute ta vie privée. Il est vrai que le Personal Branding va te permettre de te dévoiler pour créer un lien émotionnel avec ta communauté. Tu vas donc pouvoir mobiliser des anecdotes personnelles pour créer une connexion avec ceux qui te suivent. Mais tu ne dois pas pour autant tout dire !

Tes anecdotes personnelles servent à une objectif professionnel : montrer que tu es humain, et parler à d’autres humains en utilisant des références communes.

Il faut donc que tu crées une fausse intimité, et non révéler toute ton intimité. Ton intimité, c’est ta vie privée et elle doit rester privée pour te préserver. Garde une part de mystère et tu verras que ta communauté sera d’autant plus intriguée par ta personne.

Lorsque tu travailles ton Personal Branding, ta e-réputation doit être irréprochable.

Attention à tes photos de soirées alcoolisées ou en été à la plage.

Attention à tes opinions politiques et religieuses.

Ne me méprends pas, tu peux faire de ces deux derniers éléments des clefs de ta marque personnelle (options politiques, religieuses) mais il te faut les assumer totalement.

Si tu choisis de développer une stratégie de Personal Branding, rien ne doit être dit ou fait par accident.

3 – Ne copie pas le style de tes références 

 

Erreur assez fréquente, mais néanmoins préjudiciable que celle du “plagiat involontaire”. Le plagiat involontaire, c’est le fait de copier le style d’une de tes références par mimétisme. Admettons que tu sois formateur : pour créer des formations et les vendre, tu vas t’inspirer de mastodontes de la formation. Chacun d’eux à son style, sa manière de communiquer, sa stratégie de vente et sa propre communauté.

Lorsque tu te lances, tu vas possiblement reproduire les styles de ces entrepreneurs que tu suis et admires. Le problème, c’est que tu ne vas pas te démarquer d’eux si tu communiques comme eux. Tu seras seulement une version moins connue d’eux.

Pour être la meilleure version de toi-même : il faut que tu adoptes ton propre style, et ça, seul le temps te permettra de le trouver.

Alors inspire-toi, produis des contenus, mais fais le avec le ton avec lequel tu es le plus à l’aise : tutoiement, vouvoiement, peu importe ! Communique naturellement, et tu trouveras ainsi ton propre style.

C’est de cette manière que tu laisseras ta propre trace.

 

4 – Ne tombe pas dans le misérabilisme

 

Dernier revers du Personal Branding : tomber dans le misérabilisme.

Je m’explique : si tu es présents sur des réseaux sociaux comme Facebook et LinkedIn, tu te rends compte que ce qu’on voit en général, ce sont des publications enthousiastes de succès personnel et professionnel.

Sur Facebook, on montre des photos de vacances qui font rêver, des photos de famille et de bons moments entre amis.

Sur LinkedIn, on partage ses succès professionnels, son changement de poste et son évolution de carrière.

Alors oui, il s’agit d’une vitrine ! La face découverte de l’iceberg. Mais tu ne dois pas pour autant montrer la face caché du même iceberg.

Pourquoi ? Parce qu’en terme de communication, cela serait tout simplement désastreux.

Et pour cause, je vois régulièrement des posts LinkedIn et Facebook de contacts au bord de la dépression.

C’est triste, et je compatis. Mais l’image négative que renvoie quelqu’un qui va mal à des conséquences terribles sur son activité.

Si tu traverses une période de blues sur le plan professionnel et que tu l’affiches, penses-tu vraiment que cette image que tu renvois va attirer les personnes qui te suivent ?

Non au contraire ! Tu véhicules des ondes négatives et ta communauté s’éloignera de toi.

En revanche, lorsque tu as surmonté ces difficultés personnes ou professionnelles, tu peux écrire un article expliquant comment tu as réussi à t’en sortir. Et surtout, comment tu peux aider les autres à s’en sortir à leur tour ! Et c’est seulement là que ton Personal Branding sera efficace !

 

Conclusion 

Travailler ton personal branding te permettra de briller grâce à ton authenticité et ta personnalité. Mais il s’agit d’une stratégie centrée sur toi, et tu dois donc faire attention à ton plus grand ennemi : toi-même. Deviens la meilleure version de toi-même et montre la meilleure image de toi-même pour maitriser ta marque personnelle.

Mais commençons par le début :  sais-tu ce qu’on trouve-sur toi lorsqu’on tape ton nom sur Google ? Maitrises-tu ta e-réputation ?

On en parle dans le module 4 de la formation Attirer un flux de clients réguliers grâce au Personal Branding   au tarif de lancement jusqu’à demain 21:00.

 

L’élément clé pour commencer ton Personal Branding

Hello !

Je ne sais pas si tu as remarqué, mais les communautés ont le vent en poupe depuis quelques temps, notamment dans l’entrepreneuriat.

Les formateurs, freelances et startup s’y mettent. Et c’est une bonne chose pour toi aussi si tu veux développer ta visibilité auprès d’une audience de fans !

Ta communauté, c’est l’élément clé de ton Personal Branding.

Créer une communauté permet de fédérer un groupe de personnes autour d’un intérêt commun, et dans le cadre d’une stratégie de Personal Branding, l’interêt, c’est toi.

En tant que créateur, tu vas pouvoir développer ta visibilité en mettant ton expertise au service de cette communauté.

Pourquoi fédérer une communauté autour de toi ?

(Avant tout, lorsque tu décides de créer une communauté, poses-toi d’abord la question : pourquoi ? Pourquoi regrouper ces utilisateurs au sein d’un groupe Facebook ? Pourquoi rassembler ces professionnels du digital dans un groupe Meetup ou d’un mailing ?)

✔ D’abord parce qu’une communauté, ça sert à fédérer autour d’un intérêt commun ou d’une personne. L’idée, c’est de proposer à des internautes qui ne se connaissent pas d’interagir autour de problématiques communes que tu vas régler.
✔ Ensuite, parce qu’une communauté sert également à être sondée. Derrière un écran, des dizaines, des centaines voire des milliers de personnes peuvent te donner leur feedback sur un produit ou un service. Ce retour direct te permettra de rapidement cerner les besoins de ton marché.

Enfin, parce qu’une communauté  te sert également à être identifié comme acteur de référence d’un domaine d’activité. Dans le cadre d’une stratégie de Personal Branding, ce point demeure le plus important. Concernant les communautés d’entraides, les administrateurs de ces communautés deviennent des personnalités identifiables et influentes au sein d’un groupe Facebook.

A titre d’exemple, Céline Pod est devenue la star des Entrepreneuses qui déchiiiiirent, communauté de plus de 31 000 membres, soit l’équivalent de la ville de Biarritz ! 🏖

 

Communiquer sur ta communauté te permettra de fédérer de nouveaux membres mais également de développer ta visibilité ! Tu as tout à y gagner 👌

Si tu es sur Facebook, il y a beaucoup de chance que tu sois membre d’un groupe. Peut-être parce que tu t’es  dit qu’intégrer une communauté pourrait  t’apporter. Et tu as raison !

Les communautés permettent de créer des synergies avec d’autres membres que tu n’aurais jamais connu autrement.

La communauté a ainsi détrôné le forum en terme de réactivité et de transparence (puisque l’on sait qui répond).

En tant qu’animatrice de communautés, je mets en place des actions de community management hebdomadaires pour susciter la confiance, mais surtout permettre aux membres qui n’oseraient pas, d’exprimer leurs craintes, difficultés, émotions mais aussi succès !

J’organise également des rencontres en réel, comme tu vois sur la photo ci-dessus du Réseau des Freelances de l’ESS et du Développement durable.

Si tu veux construire ta marque personnelle, construire une communauté va être la première action de communication que tu vas lancer.

🔹Comment créer ta communauté
🔹Comment la faire connaître ?
🔹Comment l’animer chaque semaine sans t’épuiser ?

On en parle dans la formation « Attirer un flux de clients réguliers grâce au Personal Branding » est au tarif de lancement jusqu’à vendredi, soit 149€ au lieu de 299€.

Cet article est extrait de mon mailing privé. Tu as trouvé ces conseils utiles ?
Je te propose de recevoir mes conseils hebdomadaires en rejoignant mon mailing privé (gratuit) dans lequel tu vas recevoir des contenus inspirants mais aussi pratiques pour passer à la vitesse supérieure de ton activité. Une fois inscrit, tu bénéficies d’un premier coaching par mail.

A très vite,

Yéza

 

Comment développer une stratégie de Personal Branding ?

Hello  !

Si tu suis mes mailings privés, tu sais que je te parle régulièrement de Personal Branding.

Le Personal Branding, c’est une stratégie de marketing appliquée à toi-même qui te permet de devenir ton propre produit.

Quel est l’intérêt d’être ton propre produit ?

  1. Le premier intérêt c’est que tu vends mieux quelque chose que tu connais parfaitement (toi)

  2. Le deuxième, c’est qu’en te connaissant parfaitement, tu vas t’épanouir sur un plan professionnel et personnel .

  3. Et le dernier c’est que tu vas communiquer avec une énergie positive et surtout très impactante.

De plus, le Personal Branding est ton arme la plus puissante pour faire face à une concurrence accrue où tout les freelances proposent les mêmes produits et services que toi !

Il te permet de te démarquer grâce à ta personnalité et à ta singularité, deux points pour lesquels personne ne peut rivaliser avec toi.

Mais pour réussir à te démarquer, il te faut une vraie stratégie de Personal Branding.

Pourquoi ?

 

1 – Pour Inspirer confiance à tes prospects

 

Oui car si tu es freelance, tu peux rassurer tes prospects en étant plus authentique qu’une agence ou une grosse entreprise.

Beaucoup de freelances pensent que pour être professionnel, il faut être impersonnel…et c’est faux !

Au contraire, plus ta communication sera humaine, plus elle sera rassurante !

Contrairement à une agence, tu peux adopter une liberté de ton dans tes contenus, et partir de ton histoire pour faire passer un message.

C’est de cette manière que tu vas apporter une vraie valeur ajoutée à tes contenus !

Dans l’univers de la Musique, Justine Arma, Consultante en communication digitale que j’ai coaché est énormément sollicitée par des artistes. Pourquoi ? Parce qu’elle su développer sa marque au milieu de gros labels impersonnels !

Aujourd’hui, elle est contactée parce qu’on la trouve authentique et humaine !

Si elle s’était cachée derrière son entreprise, en se faisant passer pour une agence, (comme beaucoup de freelances font), elle ne se serait jamais différenciée de ses concurrents !

Aujourd’hui, Justine applique le Personal Branding à son domaine d’activité et a créé son propre musical Branding 🙂

2 – Pour faire rêver ta communauté

 

Le Personal Branding te permet de raconter ton histoire et faire rêver ta communauté.

Pars de ton expérience personnelle et témoigne de ta réussite entrepreneuriale, ou des enseignements tirés de tes échecs.

Ce storytelling de ta vie n’est pas un egotrip. C’est au contraire un excellent biais qui permet à ta communauté de s’identifier à ton parcours d’entrepreneur.

il y a plus d’un an, j’ai écrit un article invité dans un magazine de renom pour témoigner de mon expérience du chômage et montrer comment j’ai réussi à trouver ma voie dans l’entrepreneuriat.

J’aurais pu garder pour moi l’histoire de mes 9 mois de recherche d’emploi et taire cette période difficile de ma vie.

Et pourtant non ! J’ai préféré partager cette expérience en en tirant les enseignements pour que l’audience du magazine puisse s’identifier à mon parcours.

Et ça a marché ! Depuis ce moment (hasard ou non), je vis de mon activité !

Faire rêver ta communauté te permettra donc d’en faire tes plus grands fans, mais également tes clients !

3 – Pour ne pas avoir à démarcher tes clients

C’est la régularité de tes contenus, et le travail à moyen terme sur ta e-réputation qui te permettra de te faire reconnaître et ne pas avoir à démarcher tes clients.

Mais pour ça, il faut que tu te fasses identifier comme LA référence de ton domaine d’expertise.

LA personne qu’on appelle pour intervenir sur le sujet en question.

Les prérequis du Personal Branding c’est d’abord que  :

  • ton offre de service soit claire

  • ta cible soit définie

  • ta marque soit identifiable

Et on va travailler sur tous ces points dans la formation que je te propose : Attirer un flux de clients réguliers grâce au Personal Branding

Au programme : 

Je suis en train de tourner la formation, elle sera terminée d’ici une semaine 🙂

Module 1 : L’introspection : au fondement du Personal Branding

Vidéo 1 : Les questions introspectives essentielles à te poser

Vidéo 2 : Trouve tes atouts et exploite-les  

Vidéo 3 : Fonde ta vision entrepreneuriale et définis tes objectifs

Module 2 : Trouve ton positionnement pour te démarquer 

Vidéo 4 : Identifie ta cible et tes concurrents

Vidéo 5: Définis ta proposition de valeur unique et deviens LA référence de ton domaine

Vidéo 6 : Travaille ton style et construis ton univers

Module 3 : Développe ta visibilité pour te faire remarquer et reconnaître

Vidéo 7 : Construis ta communauté pour communiquer auprès d’une audience qualifiée

Vidéo 8 : Sur quels réseaux sociaux dois-tu être présent ?

Vidéo 9 : Travaille ta communication IRL (dans la vie réelle)

Module 4 : Les do et don’t du Persona Branding

Vidéo 10 : Avant de communiquer, travaille ta e-réputation

Vidéo 11 : Le dark side du Personal Branding

Vidéo 12 : Revois ta stratégie de Personal Branding régulièrement

Bonus :

  • Ta stratégie de Personal Branding en 10 points

  • Les 8 clefs de la réussite du Personal Branding selon Gary Vaynerchuck

    Les résultats attendus :

  • A très court terme : tu vas apprendre à te mettre en avant et ne plus te cacher derrière ton entreprise

  • A moyen terme : tu vas développer ta notoriété et dégager une source de revenus viable avec tes premiers clients

  • A long terme : tu vas devenir LA référence de ta thématique et ne jamais avoir à démarcher tes clients

     

     

La formation est au tarif de lancement jusqu’à vendredi, soit 149€ au lieu de 299€.

J’ai également activé la possibilité de payer en plusieurs mensualités 🙂

Cette formation est la plus complète de mon programme car je traite de tous les sujets liés au développement de son activité en freelance, sous un angle spécifique : le Personal Branding.

Si tu as des questions sur la formation, écris-moi  !

Yéza

 

Freelance : ton positionnement est-il suffisamment clair ?

Hello !

Puisque j’ai mis le Personal Branding à l’honneur, je continue sur ma lancée !

Maintenant que tu as appris à te connaître, il faut maintenant que apprennes à te faire connaître !

Et pour ça, il faut que ton positionnement soit clair.

Définir ton positionnement, c’est d’abord :

✔ Identifier ta cible (et ses problématiques)
✔ Identifier tes concurrents (et leur proposition de valeur)

Puis :

✔ Trouver une proposition de valeur forte pour t’imposer (pourquoi irait-on te voir toi et non un de tes concurrents?)

Et enfin :

✔ Développer un style qui t’es propre (authenticité, style d’écriture, style vestimentaire, ton employé)

Pour te donner mon exemple personnel (encore) : je suis coach en Personal Branding.

Ma cible : je m’adresse à un public de freelances. Mes spécificités : le personal branding, le copywriting et l’animation de communautés.

Mes concurrents : des formateurs en ligne s’adressant à un public d’infopreneurs

Ma proposition de valeur : vivre de ton activité grâce à des contenus authentiques.

Mon style : beaucoup de spontanéité, des phrases courtes et simples, un brin d’humour (si tu le perçois..) et du peps !

C’est en faisant ce travail de positionnement que tu deviendras une référence dans ton domaine d’expertise. Et c’est à partir de là que tu seras sollicité pour intervenir à l’occasion d’événements divers (ateliers, séminaires, webinaires, interventions).

Et pour illustrer ce dernier propos, je t’invite à me rejoindre dans le cadre de plusieurs événement en ce mois de novembre :

🔹 Le 14 novembre (de 14h50 à 15h20) : J’interviens dans le cadre de l’événement Freelance Power Up Day sur le sujet « Personal Branding: développer sa marque personnelle pour attirer ses clients !  » organisée par Yoss

🔹Le 14 novembre (18h30) :  J’interviens à l’occasion de la conférence « Economie Sociale et Solidaire et quête de sens, on enquête ! » où je témoignerai de ma quête de sens trouvée dans l’entrepreneuriat

🔹 Le 22 novembre : J’interviens sur ma reconversion dans l’entrepreneuriat au prochain apéro de Pose ta dem‘, le 22 novembre

A toi maintenant !

✔ Aujourd’hui, as-tu un positionnement clair ?
✔ Connais-tu tes concurrents ?
✔ Sais-tu ce qui te démarque d’eux ?

J’attends de te lire ! 🤠

Yéza

PS : cet article est extrait de mon mailing privé pour freelances. Pour ne pas rater mes derniers conseils pour passer à l’étape supérieure de ton projet, abonne-toi : https://bit.ly/2Pi4Sie

Avant de te faire connaître, tu dois (vraiment) te connaître !

Hello ! 

Comme tu l’as sûrement vu, j’ai choisi de porter l’accent sur la thématique du Personal Branding en ce moment, et aujourd’hui j’ai envie de te parler …de toi ! 

Et oui, parce que le principal objet de ta stratégie de Personal Branding, et bien c’est toi-même ! 

Si aujourd’hui, tu veux adopter une communication claire, cohérente et constante pour développer ta marque personnelle, il va falloir en premier que tu te connaisses par coeur ! 

Pourquoi ?

Parce que tu ne peux pas communiquer avec impact si tu n’incarnes pas tes propos. Il faut que l’on sente ton authenticité et ta passion dans tes contenus. Sans ces deux ingrédients, tes propos vont sonner creux.

Mais pas de panique, il y a une solution !

Et cette solution c’est l’introspection.

Tu penses certes te connaître, mais peut-être pas assez pour faire de toi le pilier central du développement de ta marque personnelle (personal branding).

Ce que je te propose c’est de commencer par te poser 3 types de questions : 

✔ Des questions sur ta personnalité : qui es-tu? D’où viens-tu ? En quoi crois-tu ? Qu’aimes-tu ? Quelles sont tes valeurs ? 

✔ Des questions sur tes ressources internes : quels sont tes talents ? Quelles sont tes compétences clés ? Quels sont tes points faibles ? Quelles sont soft skills ? 

✔ Des questions sur ton projet : quelle est ta vision entrepreneuriale ? Comment te vois-tu dans 10 ans ? Pourquoi t’es-tu lancé dans cette aventure ? Quelle trace veux-tu laisser sur terre (au plus modestement dans ton domaine d’expertise)?

Rattache maintenant ces questions existentielles à des situations concrètes en trouvant des exemples issues de tes expériences passées.

Prends le temps de te poser sur ces questions (la liste n’est pas exhaustive).

En te posant ces questions, tu vas apprendre :

✔ A te connaître
✔ A comprendre ta mission (et te donner un but dans la vie)
✔ Et à te fixer des objectifs temporels pour y arriver.

Ce n’est qu’après avoir fait ce travail que tu vas pouvoir passer à l’étape suivante qui est…la définition de ton positionnement ! 

Et on en parle très bientôt 🙂

Yéza

 

Ps : Cet article est extrait de mon mailing privé pour freelances. Pour ne pas rater mes derniers conseils pour passer à l’étape supérieure de ton projet, abonne-toi : https://bit.ly/2Pi4Sie

Le bouche à oreille ne suffit pas pour développer ton activité !

Hello !

Je t’écris aujourd’hui depuis Paris. Je suis bien rentrée et je ne tarderai pas à te parler d’organisation et de digital nomadisme prochainement 🙂

Mais aujourd’hui, j’ai envie de te parler de réseau. Et plus particulièrement du réseau proche qu’on appelle aussi « premier cercle ».

 

Je suis sûre qu’on t’a toujours dit que développer ton réseau était la clef de l’entrepreneuriat, n’est-ce pas ?

Et ce n’est pas faux ! Car les avantages d’un bon réseau sont multiples :

✔ Ton premier cercle te connait et pense à toi régulièrement lorsque des missions arrivent.

✔ Grâce au bouche à oreille, tu pourras attirer un certain nombre de prospects.

 

Mais ton réseau sait-il vraiment ce que tu proposes ?

Te vend-t-il aussi bien que tu pourrais le faire ?

 

Ton réseau à une image de toi bien définie (si tu slasheur, il est possible qu’il ne connaisse qu’une activité de ta multipotentialité).

Je suis consultante en communication digitale et coach en Personal Branding, et je ne suis pas sûre que mon réseau proche soit bien au clair avec mes deux activités.

C’est pourquoi ma démarche de Personal Branding qui vise une audience plus qualifiée me permet de communiquer un message clair sur mes projets entrepreneuriaux.

 

Par ailleurs, ton premier cercle peut également te desservir dans certains cas :

✔ Si tu communiques sur des tarifs trop bas à un prospect de ton réseau, le bouche à oreille peut répéter que tu es un freelance low cost.

✔ Autre problème de ton réseau proche : il t’offre certes des opportunités de missions, mais au fil de l’eau.

 

Une amie freelance en a fait les frais :

Elle s’appelle Beryl, elle est illustratrice à Lyon et obtenait la majorité de sa clientèle via son réseau familial et entrepreneurial.

Jusqu’à présent, son réseau lui propose essentiellement des missions dans la restauration. Or, Beryl déteste la restauration et n’ose pas dire non, surtout quand la demande est familiale.

Aujourd’hui Beryl a pris conscience qu’elle devait sortir de son réseau proche pour étendre sa communication auprès d’une audience plus qualifiée.

Grâce à nos échanges, elle a réussi à développer son image de marque sur les réseaux sociaux et communiquer comme elle l’entendait, en affirmant ses valeurs, sa personnalité et sa confiance en elle 🤠

 

Contrairement à ton réseau proche, le Personal Branding permet de générer un flux de clients régulier grâce à la confiance et à l’image que tu renvois.

Mais une image de marque ça se construit, dans la durée mais surtout en te connaissant parfaitement bien : l’introspection est l’étape préalable au développement de ta marque personnelle !

Et on en parle très vite 🙂

Pour finir, j’aimerais te poser une question : comment trouves-tu tes clients aujourd’hui ?

 

 

PS: Cet article est extrait de mon mailing privé pour freelances. Pour ne pas rater mes derniers conseils pour passer à l’étape supérieure de ton projet, abonne-toi : https://bit.ly/2Pi4Sie

Comment développer ton Personal Branding en tant que freelance ? [cas pratique à l’appui]

Hello ! 

Aujourd’hui c’est mon avant-dernier jour d’Eurotrip et je suis bien contente d’avoir fini par Budapest, qui est une très belle ville ! 🙂

Je t’écris cet après-midi parce que je remarque qu’une grande partie des besoins des freelances qui lisent mes emails concerne….tadam …le Personal Branding ! 🌟

Et oui, le Personal Branding (ou marque personnelle) est un vaste sujet dans l’entrepreneuriat sur lequel je vais travailler avec toi.

Alors commençons par le début : qu’est-ce que le Personal Branding ?

Il s’agit d’une stratégie de marketing avec laquelle tu vas te mettre en avant et devenir ton propre produitToutefois, le Personal Branding trouve à son fondement une démarche sincère : 

il s’agit d’apprendre à te connaitre pour parler de ton entreprise avec émotion en l’incarnant.  

C’est pourquoi le Personal Branding dépasse la simple auto-promotion aveugle.

Concrètement, le Personal Branding te permet d’apprendre à :

✔  Te connaître 
✔ Te faire connaître
✔ Afin de te faire reconnaître 
✔ Et ne plus avoir à démarcher ! 

Tu te demandes comment développer ton image de marque en tant que freelance ?

Et bien, la première chose à faire est d’apprendre à te connaitre : 

✔Quelle est ton histoire ?
✔Pourquoi as-tu décidé de te lancer en freelance ?
✔Quelles sont les valeurs qui façonnent ton projet entrepreneurial?

Après ce premier travail d’introspection, on va s’interesser à ta singularité et à ton authenticité .

✔ Qu’est-ce qui te démarque des autres freelances qui vendent les mêmes services que toi ?
✔ Pourquoi devrait-on te choisir toi, et non un autre ?

La singularité est en fait le seul angle qui va te permettre de te démarquer de tes concurrents car aucun d’entre eux ne peut rivaliser avec toi au niveau de ta personnalité (ton histoire, tes valeurs, tes aspirations).

En clair, contrairement aux compétences qui sont les mêmes pour beaucoup de professionnels, la personnalité, elle est unique, et un puissant outil de différentiation que je vais t’apprendre à exploiter !

Et c’est ce que j’ai fait avec Justine, que j’ai coachée. 

Justine est Social Media Manager pour un public de musiciens et labels. 

Grâce à notre collaboration, Justine a pu :

✔ Affirmer et rehausser ses tarifs de freelance

✔ Mettre en place une stratégie de contenu régulière pour travailler son Personal Branding

✔ Obtenir des résultats rapides et gratifiants 

Aujourd’hui, Justine vit de son activité (elle a fait 3000 euros de C.A ce mois-ci, son plus gros chiffre !) et à su développer une nouvelle offre de Musical Branding à destination de son public de musiciens.

Si tu veux t’inspirer du cas de Justine, tu peux lire son cas pratique 🙂

A toi de passer à l’action maintenant 🤠: pourrais-tu me donner une action que tu mettrais en place pour développer ta notoriété ?

Je serai ravie de te faire un petit retour !

Réponds moi en commentaire de cet article 🙂

A très vite ! 

Yéza

 

PS: Cet article est extrait de mon mailing privé pour freelances. Pour ne pas rater mes derniers conseils pour passer à l’étape supérieure de ton projet, abonne-toi : https://bit.ly/2Pi4Sie

[Cas pratique] Justine Arma : le Personal Branding en a fait une référence dans l’industrie musicale

[Cas pratique] Tristan Duhamel : clarifier et mener de front deux activités professionnelles

[Cas pratique coaching ] Christine Laugier : Redéfinir son offre pour mieux toucher sa communauté