Comment développer ton Personal Branding en tant que freelance ? [cas pratiques à l’appui]

Depuis que je me suis lancée, je remarque qu’une grande partie des besoins des freelances qui lisent mes contenus concerne….tadam …le Personal Branding !  Et oui, le Personal Branding (ou marque personnelle) est un vaste sujet dans l’entrepreneuriat sur lequel il est impossible de faire abstraction.

Alors commençons par le début : qu’est-ce que le Personal Branding ?

Il s’agit d’une stratégie de marketing avec laquelle tu vas te mettre en avant et devenir ton propre produitToutefois, le Personal Branding trouve à son fondement une démarche sincère : il s’agit d’apprendre à te connaitre pour parler de ton entreprise avec émotion en l’incarnant.  C’est pourquoi le Personal Branding dépasse la simple auto-promotion aveugle. 

Concrètement, le Personal Branding te permet d’apprendre à :

Te connaître    Te faire connaître ✔ Afin de te faire reconnaître  ✔ Et ne plus avoir à démarcher ! 

1 – Comment développer ton personal branding en tant que freelance ?

Danilo Duchesnes : expert en Facebook ads qui maitrise parfaitement son personal branding

La première chose à faire est d’apprendre à te connaitre : 

✔Quelle est ton histoire ?
✔Pourquoi as-tu décidé de te lancer en freelance ?
✔Quelles sont les valeurs qui façonnent ton projet entrepreneurial?

Après ce premier travail d’introspection, on va s’interesser à ta singularité et à ton authenticité .

✔ Qu’est-ce qui te démarque des autres freelances qui vendent les mêmes services que toi ?
✔ Pourquoi devrait-on te choisir toi, et non un autre ?

La singularité est en fait le seul angle qui va te permettre de te démarquer de tes concurrents car aucun d’entre eux ne peut rivaliser avec toi au niveau de ta personnalité (ton histoire, tes valeurs, tes aspirations).

En clair, contrairement aux compétences qui sont les mêmes pour beaucoup de professionnels, la personnalité, elle est unique, et un puissant outil de différentiation que je vais t’apprendre à exploiter !

Etude de cas : Justine Arma, Social media manager spécialisée dans l’industrie musicale

Justine Arma, experte en musical branding : cas pratique à lire

Et c’est ce que j’ai fait avec Justine, que j’ai coachée.

Justine est Social Media Manager pour un public de musiciens et labels. 

Dans l’univers de la Musique, Justine est énormément sollicitée par des artistes. Pourquoi ? Parce qu’elle su développer sa marque au milieu de gros labels impersonnels !

Grâce à notre collaboration, Justine a pu :

✔ Affirmer et rehausser ses tarifs de freelance

✔ Mettre en place une stratégie de contenu régulière pour travailler son Personal Branding

✔ Obtenir des résultats rapides et gratifiants 

Aujourd’hui, Justine vit de son activité (elle a fait 3000 euros de C.A ce mois-ci, son plus gros chiffre !) et à su développer une nouvelle offre de Musical Branding à destination de son public de musiciens.

De plus, elle est contactée parce qu’on la trouve authentique et humaine !

Si elle s’était cachée derrière son entreprise, en se faisant passer pour une agence, (comme beaucoup de freelances font), elle ne se serait jamais différenciée de ses concurrents !

Justine applique désormais le Personal Branding à son domaine d’activité et a créé son propre musical Branding 🙂

Si tu veux t’inspirer du cas de Justine, tu peux lire son cas pratique 🙂

👉A toi de passer à l’action maintenant 🤠: pourrais-tu me donner une action que tu mettrais en place pour développer ta notoriété ?

2- ton positionnement est-il suffisamment clair ?

Charlotte Appietto, fondatrice de Pose ta Dem’ a su s’imposer dans le secteur de la reconversion grâce à une marque forte

Identifie ta cible et tes concurrents

Maintenant que tu as appris à te connaître, il faut maintenant que apprennes à te faire connaître !

Et pour ça, il faut que ton positionnement soit clair.

Définir ton positionnement, c’est d’abord :

✔ Identifier ta cible (et ses problématiques)
✔ Identifier tes concurrents (et leur proposition de valeur)

Puis :

✔ Trouver une proposition de valeur forte pour t’imposer (pourquoi irait-on te voir toi et non un de tes concurrents?)

Et enfin :

✔ Développer un style qui t’es propre (authenticité, style d’écriture, style vestimentaire, ton employé)

Pour te donner mon exemple personnel (encore) : je suis coach en Personal Branding.

Ma cible : je m’adresse à un public de freelances. Mes spécificités : le personal branding, le copywriting et l’animation de communautés.

Mes concurrents : des formateurs en ligne s’adressant à un public d’infopreneurs

Ma proposition de valeur : vivre de ton activité grâce à des contenus authentiques.

Mon style : beaucoup de spontanéité, des phrases courtes et simples, un brin d’humour (si tu le perçois..) et du peps !

C’est en faisant ce travail de positionnement que tu deviendras une référence dans ton domaine d’expertise. Et c’est à partir de là que tu seras sollicité pour intervenir à l’occasion d’événements divers (ateliers, séminaires, webinaires, interventions).

Cas pratiques de Julie et Sonia : deux freelances

Je travaille en ce moment avec deux clientes, Sonia et Julie qui ont chacune un projet différents, mais qui étaient bloquées à une même étape de la construction de leur projet.

A un moment clé où elles se lancent dans un nouveau projet entrepreneurial, un problème survient rapidement : celui de leur cible.

La cible, le persona, l’avatar, peu importe le nom qu’on lui donne…c’est l’objet de tout tes messages, celui pour lequel tu as choisi de te lancer dans l’aventure entrepreneurial.

Ton persona, c’est la raison pour laquelle tu crées ton produit ou ton service.

Le problème, c’est que si tu le définis mal, c’est très compliqué par la suite d’arriver à le toucher.

Mes deux clientes ont essayé de définir leur persona de manière théorique, en s’aidant des méthodes que l’on peut trouver sur le web comme la définition de son client idéal.

Mais le problème avec cette méthode, c’est qu’elle est complètement théorique.

On ne touche pas les gens qu’on aimerait toucher. On touche les gens qui ont un réel besoin.

Comment trouver ce besoin me diras-tu ?

Et bien tout simplement en regardant autour de toi. Et c’est précisément  en partant de ce point qu’on a procédé pour trouver le persona de mes deux clientes.


Julie est coach intime, elle accompagne des femmes et des hommes dans l’épanouissement de leur vie sexuelle. Pour construire son persona, nous sommes parties de son entourage : ses amis, qui font régulièrement appel à elle pour lui confier leurs problèmes intimes dans leur couple.

 

De cette manière, Julie a pu trouver les bons mots pour toucher sa cible qu’elle connait déjà très bien !

Pour Sonia, l’approche a été un peu différente. Sonia est coach en reconversion professionnelle pour un public de femmes trentenaires qui aspirent à être plus épanouie dans leur travail. Elle les aide à sortir des carcans de normes sociales qui ne leur correspond pas.

Pour trouver le persona de Sonia, nous sommes parties…de Sonia ! Car elle incarne elle même cette femme qui a su se libérer d’un travail dans lequel elle ne se reconnaissait pas pour construire son propre métier, sur mesure.

👉Que peut-on retenir de ces deux exemples ?

Le persona, il se construit en partant de l’existant.

Si tu es lancé, tu peux construire ton ou tes persona en fonction des différents profils de tes clients.

Si tu n’es pas lancé ou que tu décides de te repositionner, n’invente pas des clients et des besoins. Pars de ce que tu connais 🙂

Je ne sais pas si tu as remarqué, mais les communautés ont le vent en poupe depuis quelques temps, notamment dans l’entrepreneuriat.

Les formateurs, freelances et startup s’y mettent. Et c’est une bonne chose pour toi aussi si tu veux développer ta visibilité auprès d’une audience de fans !

3 -Ta communauté, c’est l’élément clé de ton Personal branding

La communauté Edeni crée par Hélène de Vestele

Créer une communauté permet de fédérer un groupe de personnes autour d’un intérêt commun, et dans le cadre d’une stratégie de Personal Branding, l’interêt, c’est toi.

En tant que créateur, tu vas pouvoir développer ta visibilité en mettant ton expertise au service de cette communauté.

Pourquoi fédérer une communauté autour de ta marque personnelle ?

Avant tout, lorsque tu décides de créer une communauté, poses-toi d’abord la question : pourquoi ? Pourquoi regrouper ces utilisateurs au sein d’un groupe Facebook ? Pourquoi rassembler ces professionnels du digital dans un groupe Meetup ou d’un mailing ?

✔ D’abord parce qu’une communauté, ça sert à fédérer autour d’un intérêt commun ou d’une personne. L’idée, c’est de proposer à des internautes qui ne se connaissent pas d’interagir autour de problématiques communes que tu vas régler.

✔ Ensuite, parce qu’une communauté sert également à être sondée. Derrière un écran, des dizaines, des centaines voire des milliers de personnes peuvent te donner leur feedback sur un produit ou un service. Ce retour direct te permettra de rapidement cerner les besoins de ton marché.

Enfin, parce qu’une communauté  te sert également à être identifié comme acteur de référence d’un domaine d’activité. Dans le cadre d’une stratégie de Personal Branding, ce point demeure le plus important. Concernant les communautés d’entraides, les administrateurs de ces communautés deviennent des personnalités identifiables et influentes au sein d’un groupe Facebook.

A titre d’exemple, Céline Pod est devenue la star des Entrepreneuses qui déchiiiiirent, communauté de plus de 31 000 membres, soit l’équivalent de la ville de Biarritz ! 🏖

 

Communiquer sur ta communauté te permettra de fédérer de nouveaux membres mais également de développer ta visibilité ! Tu as tout à y gagner 👌

Si tu es sur Facebook, il y a beaucoup de chance que tu sois membre d’un groupe. Peut-être parce que tu t’es  dit qu’intégrer une communauté pourrait  t’apporter. Et tu as raison !

Les communautés permettent de créer des synergies avec d’autres membres que tu n’aurais jamais connu autrement.

La communauté a ainsi détrôné le forum en terme de réactivité et de transparence (puisque l’on sait qui répond).

Comment développer ta communauté ?

Tristan Duhamel rassemble sa communauté autour de Déclic Ecologique

Pour développer ta communauté, il faut d’abord la fédérer autour d’un centre d’intérêt commun : toi, ta marque, ta thématique. Ensuite il faudra définir le canal de rassemblement et de communication pour échanger avec cette communauté au quotidien. Enfin, il te faudra la rencontrer danns la vraie vie (dans la mesure du possible) pour créer un vrai lien avec elle.

En tant qu’animatrice de communautés, je mets en place des actions de community management hebdomadaires pour susciter la confiance, mais surtout permettre aux membres qui n’oseraient pas, d’exprimer leurs craintes, difficultés, émotions mais aussi succès !

J’organise également des rencontres en réel, comme tu vois sur la photo ci-dessus du Réseau des Freelances de l’ESS et du Développement durable et ci-dessous dans L’afterwork des Mémorables Storypreneurs.

Si tu veux construire ta marque personnelle, construire une communauté va être la première action de communication que tu vas lancer.

🔹Comment créer une communauté à ton image ?
🔹Comment la faire connaître ?
🔹Comment l’animer chaque semaine sans t’épuiser ?

On en parle plus en détail dans la formation « Attirer un flux de clients réguliers grâce au Personal Branding« .

Conclusion

Développer une stratégie de Personal Branding peut sembler fastidieux. Pourtant avec une vision, une structure et de l’organisation, on peut rayonner dans sa thématique. C’est en créant une marque personnelle forte qu’il devient possible de sortir du lot et de se faire contacter sans avoir à démarcher. Les rapports de force sont ainsi inversé entre le freelance et le client. Pour aller plus loin, je te propose de télécharger mon guide du Personal Branding pour les freelances.

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *