Storytelling : Freelance, tu dois écrire ton histoire pour devenir remarquable !

Depuis que je me suis lancée dans l’entrepreneuriat je remarque que trop de freelances font une énorme erreur qui les empêche de sortir du lot : ils se cachent derrière leurs services et ne créent pas ou peu de contenus les mettant en avant. En tant que coach, je suis évidemment en concurrence avec énormément d’autres coachs et formateurs. En revanche, je sais parler de moi, susciter de l’émotion auprès de mon audience. Le résultat ? Quand arrive une mission, c’est à moi que l’on pense en premier. Et si toi aussi tu devenais remarquable en écrivant ton histoire ? Le storytelling est une des clés de la réussite entrepreneuriale et j’en parle dans mon article.

Storytelling : derrière une histoire, il y a un entrepreneur à mettre en valeur

Voilà, c’est fait, c’est moi.

Je te l’accorde, ce n’est pas facile de parler de soi et de se dévoiler sur le web. Beaucoup de freelances ne voient pas l’intérêt du storytelling et sous-estiment son pouvoir. Pourtant il faut se jeter à l’eau Pourquoi ferait-on appel à toi spontanément si on ne sait pas que tu existes ? Tu penses vraiment que les entreprises tombent sur ton site internet au hasard d’une recherche Google ? A moins d’être un As du référencement, ça n’arrivera jamais.

Pour que l’on te voit et que l’on t’entende, il faut te montrer et t’exprimer.

Mais avant de parler de toi, il faut t’assurer que ton e-réputation est impeccable. Autrement dit, il faut professionnaliser tes réseaux sociaux, exit les photos de profil duckface et les dessins de toi(pour les graphistes). Sois pro, c’est par tes réseaux sociaux que va passer ta communication digitale et ton personal branding . De même, si tu ne l’as pas déjà fait, communique avec ton vrai nom et non un pseudonyme. Ce professionnalisme créditera ta parole. Enfin, il faut que tes réseaux sociaux affichent un lien qui redirige vers ton site internet/ blog/ Medium si tu souhaites faire de l’écriture ton principal canal de communication.

Parle de toi pour faire parler de toi

Lorsque je me suis lancée dans l’entrepreneuriat, je suis partie de presque rien. Pas de potentiels clients, aucune connaissance du marketing MAIS une formation (LiveMentor), qui m’a ouvert les yeux sur la réalité du freelancing. Ce que j’y ai appris et retenu ? Un freelance qui s’exprime est un freelance qui ne galère pas.

Tu te demandes bien ce que tu pourrais bien raconter ? Si tu es peu expérimenté, tu peux évoquer ton parcours, tes réussites et échecs et inclure ce type de contenu dans ta ligne éditoriale. Ton objectif est de susciter de l’émotion dans tes contenus. Tu comprendras ainsi que ce qui intéresse ton audience (même s’il s’agit de tes amis au début), c’est toi et non tes compétences !

Quand tu auras professionnalisé ton audience, ce sera la même chose. Si un prospect pense à toi, ce sera parce qu’il aura entendu parler de toi, et sera intéressé par le storytelling autour de ta vie professionnelle. Pense à rédiger des contenus en rapport avec ton parcours.

Exemple : “Comment le chômage m’a ouvert les portes de l’entrepreneuriat social”, un article que j’ai proposé à Maddyness sur une période difficile pour moi qui a été la recherche d’emploi, et comment j’en ai tiré des bénéfices (avec le recul).

“Aujourd’hui on me contacte principalement parce que j’ai un profil LinkedIn ultra-actif sur lequel je partage énormément de contenus, et parce que j’écris une newsletter ultra personnalisée, envoyée à une audience qualifiée”

Mon site internet ? C’est juste une vitrine qui rassure mes prospects. Mon métier n’est pas rédactrice mais je fais en sorte d’apporter des contenus à valeur ajoutée en faisant attention aux bases du SEO : choix des mots clés, optimisation des textes, stratégie éditoriale mais ça ne fait pas tout. Encore une fois, quand on tape « coach en Personal Branding », on ne tombe pas sur Yéza Lucas en première page Google. C’est triste, mais ce n’est pas un problème puisque je fais sans Google, notamment grâce aux réseaux sociaux.

Exemple : “Si je ne m’étais pas lancée”, une publication Facebook qui a suscité l’émotion chez mon audience, car j’ai su me dévoiler devant ma communauté.

Pour ma part, j’ai choisi l’écrit comme support de communication, mais il est tout à fait possible de vous mettre au podcast ou à la vidéo si tu te sens plus à l’aise ! Après, ce sera à toi de privilégier le canal qui marche le mieux pour toi 🙂

Oui ça prend du temps, mais ça ramène des clients.

N’oublie pas que tu passeras 50% de ton temps à travailler avec des clients, et le reste devra servir en partie à ton personal branding (newsletter, articles, contenus de tout type, site web).

storytelling freelance
Exemple de personal branding sur Instagram

Le personal branding, c’est une stratégie de long terme qui te permettra de te faire un nom dans ton domaine d’expertise, et devenir LA référence. Elle implique de l’organisation, de l’émotion et dois susciter des réactions. Avec l’essor du web et de techniques de communication comme le marketing de contenu, il semblerait que celui qui ne s’exprime pas n’existe pas. Alors tu dois sans cesse réfléchir à des contenus de qualité qui te permettront de te valoriser. Pour cela, tu peux par exemple mettre en place une stratégie de contenu qui comprend:

  •  Un site internet Des pages web et des articles avec une optmisation seo correcte
  • Un calendrier éditorial qui reprend tes idées de contenu sur un blog et réseaux sociaux
  • Une newsletter régulière pour garder un lien plus proche avec ta communauté

Tu vas à un événement qui peut intéresser ton réseau ? Communique dessus ! Tu rédiges un article qui peut aider ta communauté ? Partage-le ! (et pas juste sur ton blog que personne ne lit). Tu travailles en équipe ou dans un super espace de coworking ? Fais-nous rêver ! Tu as passé une semaine épouvantable ? L’autodérision marche aussi ! Tu bloques ? Deviens interviewer !

En prenant cette habitude, tu verras qu’il y a plein de façons de communiquer et qu’il y a de nombreuses raisons de le faire. Cela te demandera un petit effort au début, surtout si tu es timide mais cela deviendra petit à petit un réflexe ! On a envie d’en savoir un peu plus sur ton quotidien d’entrepreneur, alors n’hésite pas !

Interviewer des influenceurs de son secteur d’activité permet de se faire connaitre

En t’exprimant, tu franchis un pas, et prends confiance en toi. En t’exprimant, tu inspires confiance. Gardes toujours à l’esprit que ton histoire c’est ta marque, et que tu es ton propre produit. Pour rester attractif, il faut que tu te renouvelles en terme de contenus (traiter de sujets différents), que tu restes constant dans ta communication (faire un planning éditorial de type Trello, c’est très bien pour ta stratégie de contenu ), et que tu entretiennes une relation de proximité avec ton audience. Pour cela tu peux par exemple organiser des lives sur tes réseaux sociaux où tu aborderas une thématique différente et tu peux par exemple inviter des personnes lors de ces moments privilégiés.

Tu as trouvé ces conseils utiles ? Je te propose de recevoir mes conseils hebdomadaires en rejoignant mon mailing privé (gratuit) dans lequel tu vas recevoir des contenus inspirants mais aussi pratiques pour passer à la vitesse supérieure de ton activité. Une fois inscrit, tu bénéficies d’un premier coaching par mail.

storytelling freelance

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. Petite sélection de contenus inspirants pour entrepreneurs pressés dit :

    […] Freelances, vous devez raconter votre histoire […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *