[Interview Minute] Valère Corréard , fondateur de l’Info Durable, le nouveau media incontournable du web citoyen !

Journaliste de formation et engagé pour servir l’intérêt général, Valère Corréard fait de la diffusion de l’information une priorité pour permettre aux citoyens de devenir acteurs de leur société. Chroniqueur sur France Inter, Valère a récemment fondé l’Info Durable, le premier média en ligne d’information continue sur le développement durable. Retour sur le parcours de ce journaliste engagé et engageant ! 

1-  Qui est Valère Corréard?

Un journaliste, auteur, dirigeant de médias.

2- De directeur media du groupe SOS, en passant par France Inter, vous êtes devenu le directeur de l’Info Durable, un nouveau media pure player. Quel est le fil conducteur de ce parcours ?

L’envie d’agir et de contribuer à la médiatisation d’une France ambitieuse et généreuse, tournée vers l’avenir avec optimisme. Je suis guidé par l’idée que les sujets dont je parle me dépassent, tant que je suis utile là où je suis je continue, mais le jour où ce ne sera plus moi, je n’en ferai pas une affaire d’égo, ce sont des sujets d’intérêt général, pas particulier!

Aujourd’hui mes deux principales activités sont complémentaires. Sur France Inter j’ai la chance d’être diffusé en tant que chroniqueur sur une grande chaine généraliste exigeante qui me laisse une liberté sans faille. Avec ID le défi est différent, nous partons de zéro avec l’ambition de devenir un des médias incontournables sur l’information durable. Mon rôle de Directeur consiste à avoir une vision globale de l’offre de contenus et de services.

3 –  Les médias sur l’environnement sont déjà nombreux. Quelle est la plus-value de l’Info Durable?

De ne pas parler uniquement d’environnement! Nous abordons l’info durable comme une offre claire: tous les sujets du quotidien sont abordés: travail, santé, culture, loisirs,…et environnement. Et puis proposer une offre de contenus dans le cadre de laquelle les internautes peuvent prolonger l’expérience en passant à l’acte, c’est inédit.

4 – Le journalisme et le blogging en 2017 c’est le même métier ?

Je ne pense pas dans l’acception première du blogging. Après, ce terme recouvre tellement de formes aujourd’hui qu’il est difficile de poser un avis tranché. Ce que je peux vous dire, c’est que le journalisme est certes une vocation, mais c’est aussi une compétence qui ne s’improvise pas.

5 – Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

J’ai un parcours atypique, je suis déjà comblé d’être là où je suis, je me considère comme ultra-privilégié. Je n’ose pas demander plus, même si je pouvais garder la même énergie et le même enthousiasme, alors ce serait déjà très bien ! Sinon, souhaitons que les dynamiques tournées vers une société plus durable gagnent du terrain et s’imposent le plus largement possible.

 

Retrouvez l’Info Durable sur leur site internet et suivez leurs actualités sur leur compte Twitter !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *