Isis Latorre : libérée de toute contrainte, elle devient Digital nomad

 

Isis a fait du voyage un projet de vie. Elle est l’ex-cofondatrice de Pack Your Skills, une startup permettant les échanges de compétences de travailleurs contre un hébergement dans un pays étranger. Aujourd’hui Digital Nomad, Isis est l’auteure des Nouveaux Travailleurs, un blog dans lequel elle s’est lancée à 100 % pour devenir blogueuse professionnelle. Sa philosophie ? Devenir totalement libre : libre de choisir son métier, libre de contraintes horaires, libre de faire du voyage son nouveau cadre de vie. Et ça marche. 

 

1 – Qui est Isis Latorre ?

digital nomade

Isis Latorre – Digital Nomad

 

Ma philosophie de vie est “Je veux vivre selon mes envies, pas mes contraintes.” Ca veut dire que je veux poursuivre mes désirs et mes rêves, et trouver des solutions pour que ça marche financièrement.

 

Entre 2016 et aujourd’hui, j’ai plusieurs envies qui se sont développées :

(1) Je veux être libre géographiquement pour pouvoir voyager la majeure partie de l’année

(2) Je veux passer la majorité de mon temps à écrire

(3) Je veux pouvoir organiser mon travail comme je veux pour le rendre le plus efficace et productif possible : choisir mes horaires, mon organisation de travail, comment je gère les choses, mon lieu de travail (notamment pouvoir travailler depuis des cafés ou une maison sympa au bord de la plage), et pouvoir changer ces lieux quand j’ai envie

(4) Je veux que mon travail ait une contribution positive sur le monde, que ce que je fais serve vraiment à quelqu’un.

En janvier 2018, je me suis lancée à 100% sur mon blog LesNouveauxTravailleurs. Devenir Blogueuse Professionnelle, c’est pour moi obtenir toute l’autonomie dont j’ai besoin (3). Je peux travailler d’où je veux, au rythme que je veux. Et c’est un métier qui implique beaucoup d’écriture (2).

J’ai choisi de bloguer sur l’épanouissement au travail et les nouveaux modes de travail. Ca m’énerve d’entendre tout un tas de personnes se plaindre de leur boulot sans rien faire pour que ça change. Donc je veux leur proposer une des solutions à leurs problèmes : changer d’environnement de travail, en transitionnant vers un mode de travail différent qui répondra à certains besoins d’autonomie, de voyage, de polyvalence, de plus d’humain…(4)

En juin 2018, j’ai ajouté la partie voyage en devenant Digital Nomad internationale (quelqu’un qui voyage et travaille en même temps) (1). J’ai quitté la France pour voyager en Amérique Latine. Chaque mois, je change de pays.

2 –  De Pack Your Skills à Les Nouveaux Travailleurs : comment s’est opéré le switch ?

Maxime et Isis, les Cofondateurs de Pack Your Skills – Photo by Kay Morisada Salera

J’ai commencé ces deux projets à peu près en même temps, à l’été 2016. Je les ai menés en parallèle jusqu’à l’automne 2017. En novembre, avec Pack Your Skills, on était dans une de nos périodes plus calmes car la vague de novembre venait de se terminer. Après trois mois à la préparer, on soufflait un peu et on prenait du recul sur ce qui s’était passé.

Pendant cette réflexion, j’ai senti un appel vers autre chose. Mon rêve de devenir Digital Nomad et de partir voyager en Amérique Latine revenait au galop. Et mon goût pour l’écriture s’était exacerbé, donc je ressentais un fort attrait pour le métier de blogueur.

Le projet LesNouveauxTravailleurs m’attirait de plus en plus car ses caractéristiques répondaient davantage à mes désirs du moment. J’ai fait le choix le plus difficile de ma vie : j’ai décidé d’arrêter de travailler sur Pack Your Skills pour ne me consacrer qu’à Les Nouveaux Travailleurs.

A partir du moment où c’était acté que j’arrêtais Pack Your Skills, le switch s’est fait rapidement et de façon assez fluide. Max (mon associé sur Pack Your Skills) a repris la main sur l’ensemble du projet et on a arrêté de se retrouver pour travailler côte-à-côte. De mon côté, j’ai créé mon auto-entreprise et je me suis réorganisée pour utiliser tout mon temps sur LesNouveauxTravailleurs.

 

3 – Qui sont les “Nouveaux Travailleurs” dont tu parles ?

digital nomad

Une après-midi au coffeeshop Colab

Les “Nouveaux Travailleurs” dont je parle sur le blog, ce sont :

  • Les travailleurs Remote (en télétravail à 100%) ;
  • Les Digital Nomads (qui voyagent et emportent leur activité dans leur ordi) ;
  • Les Slasheurs (qui mènent plusieurs activités de front) ;
  • Les Salariés et Créateurs d’Entreprise Libérée (une philosophie d’entreprise où l’on remet l’humain au centre et où on aligne les besoins de chacun avec la vision de l’entreprise).

Mais, pour moi, les “Nouveaux Travailleurs”, ce sont avant tout des personnes qui décident de se bouger pour leur propre épanouissement professionnel. C’est le point commun entre ces différentes catégories que j’ai citées : ces travailleurs cherchent à améliorer leur vie professionnelle via plus de liberté, d’autonomie, de voyage, le développement de plusieurs centres d’intérêts, le retour vers quelque chose de plus humain…

 

4 – Comment les accompagnes-tu ?

nouveaux travailleurs

Il y a trois niveaux d’accompagnement :

  • Les articles du blog : j’écris des articles pour faire découvrir les nouveaux modes de travail, comprendre leurs enjeux (notamment via des interviews de nouveaux travailleurs), et faire la transition si on est intéressé ;
  • La newsletter : chaque mardi matin, j’envoie du contenu exclusif à ceux qui s’inscrivent à la newsletter :
    • Le résumé des articles de la semaine
    • 1 conseil pour mieux travailler
    • 1 contenu inspirant venant d’ailleurs sur le net
    • 1 question à se poser pour avancer vers plus d’épanouissement professionnel
    • Mes aventures et mésaventures de Digital Nomad
  • La formation payante : elle va sortir d’ici la fin de l’année pour accompagner ceux qui sont vraiment motivés

5- A quoi doit-on penser avant de partir en Digital Nomad ?

Photo by Genna Contento

Difficile de répondre simplement en 2 phrases ! Il faut selon moi bien comprendre les enjeux de ce mode de vie pour ne pas avoir de mauvaise surprise quand on commence. C’est pour ça que je publie des interviews de Digital Nomads sur mon blog.

Mais, pour résumer :

  • Trouver une activité qui peut s’exercer à distance, et potentiellement avec du décalage horaire. J’ai listé 81 métiers qui peuvent permettre de devenir Digital Nomad. Selon moi, il vaut mieux commencer son activité quelques mois avant de partir, car c’est difficile de gérer deux choses nouvelles (nouvelle activité + nouveau mode de vie).

 

  • Tester le nomadisme localement avant de partir le faire internationalement : si on a l’intention de travailler dans des espaces de coworking à l’étranger, aller y travailler pendant quelques temps en France d’abord, pour voir comment on se sent, les difficultés qu’on rencontre. Si on compte travailler dans des cafés, le tester d’abord en France. Si on compte travailler depuis son Airbnb, travailler depuis son appart en France d’abord. Tout est plus facile quand on est en France donc il vaut mieux se rendre compte des soucis que peut poser ce mode de travail quand on est encore ici.

 

  • Réfléchir au type de voyage que l’on veut faire : est-ce qu’on veut changer d’endroit chaque mois ou chaque six mois ? Est-ce qu’on veut être en ville ou dans un endroit plus reculé ? Est-ce qu’on veut voyager en Airbnb ou hôtel ? Est-ce qu’on veut voyager seul ou à plusieurs ? Plus on bouge, moins on a de temps pour travailler, car il faut s’occuper de l’organisation des transports, trouver un nouvel endroit où dormir, et passer du temps dans les transports.

 

  • Se renseigner sur l’administratif à faire avant de partir : vaccins, Visas, Passeport, Assurance Voyage, boîte aux lettres pour continuer de recevoir ses courriers, choisir une carte bancaire avec peu de frais de retrait et paiements à l’étranger, etc

Pour plus de conseils sur comment devenir Digital Nomad, je t’invite à t’inscrire à la newsletter LesNouveauxTravailleurs. 😉

 

6 – Où te trouves-tu à l’heure actuelle ?

nouveaux travailleurs

 

Je suis actuellement à Buenos Aires, en Argentine, pour tout le mois de septembre. En août j’étais à Rio de Janeiro, au Brésil. Et en juin/juillet, j’étais à La Paz en Bolivie. Je change de pays chaque mois. Pour simplifier la logistique et pour me faire des nouveaux copains, j’ai choisi de voyager avec la communauté WifiTribe. Après l’Argentine, je vais au Mexique, et il se peut que je reste là-bas jusqu’à la fin de l’année, pour me concentrer sur la préparation de la formation.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *