Oumou Kante, fondatrice de Teksturas

J’ai dernièrement rencontré Oumou Kante, fondatrice de Teksturas, une plateforme de valorisation de la création artistique en milieu urbain. Oumou, dont le parcours professionnel est étroitement lié à l’économie sociale et solidaire, a souhaité valoriser l’économie locale en valorisant  la « créativité culturelle, entrepreneuriale et artisanale » en milieu urbain (artistes, designers, photographes…).

1 –    Peux-tu te présenter ?

fullsizeoutput_19ab

Oumou Kante, Fondatrice de Teksturas

Je m’appelle Oumou, toulousaine, parisienne et européenne, j’essaie aujourd’hui de vivre de ma passion dans mon domaine d’expertise. Avec un doctorat en histoire des civilisations européennes à Paris et après une expérience Erasmus plutôt enthousiasmante au Royaume-Uni, j’ai travaillé pendant plus de 15 ans dans des structures médias, éducation ou culture dédiées à l’accès à l’information ou aux initiatives sociales et culturelles européennes.

2 – C’est quoi Teksturas ?

c’est une belle aventure qui se veut humaine et urbaine pour partir à la découverte de talents et parcours culturels et créatifs en Europe. C’est un « cityguide créatif », un format numérique qui permet aux voyageurs adeptes d’immersion locale de sortir des sentiers battus et de trouver grâce à des mots clés et des sélections originales et personnalisées les lieux et événements locaux et indépendants qui leur correspondent.

3 – Comment t’es venue l’idée d’un tel projet ?

logo_teksturas (1)

C’est vraiment la suite logique de mes expériences et expertises personnelles et professionnelles. J’ai pu constater qu’il manquait un outil intuitif pour se repérer au sein des villes en Europe sans se sentir étranger, « touriste ». Parallèlement je suis passionnée par toutes les formes de créativité culturelle ou sociale qui génèrent de l’émotion, du plaisir et favorisent en même temps des ponts et des opportunités pour être mobile en baskets et dans sa tête. Le numérique permet de réaliser ce rêve.

 4 – Où et comment profiter des cityguides?

IMG_5523

L’Oisivethé, salon de thé et tricot à Paris

Le site est en version beta avec des ajustements sur l’interface et les les circuits éditoriaux. Des cityguides à Paris, Lyon, Bordeaux, Nantes, Berlin, Madrid, Bologne et Kosice sont en cours de réalisation autour de portraits de créateurs et carnets d’experts. Il faut encore patienter un peu pour un accès public prévu d’ici la rentrée. Nous sommes preneur de tous les avis, encouragements, aides sur le chemin!  N’hésitez pas à rejoindre notre page Facebook et nous allons aussi communiquer sur les étapes à venir avec notre Newsletter.

5 –  Qui sont les communautés soutenues par la plateforme ?

Capture d_écran 2017-05-27 à 09.28.44

La plateforme veut mettre en valeur les professionnels locaux, créatifs et culturels que ce soit leur activité principale ou secondaire. On peut trouver un coiffeur disquaire, une épicerie galerie tout comme un collectif de designer, un bar à jeu, un fablab ou encore un éditeur spécialiste du vin naturel. L’idée est de mettre en valeur les univers inspirant des créateurs et de pouvoir partir à leur rencontre autour de parcours originaux.

6 –    Quel est le rôle des ambassadeurs Teksturas ?

IMG_3854

L’effet Canopée, boutique de créateur lyonnais

Les ambassadeurs sont des passionnés qui nous aident à dénicher, identifier et référencer les personnes et lieux inspirants. Nous mettons aussi en place un club de membres partenaires et privilégiés, des « experts ». Des personnes elles-mêmes inspirantes qui valorisent leur communauté, membres, initiatives et sont intéressées pour prendre part à l’aventure à l’échelle européenne.

7 – Que peut-on souhaiter pour le développement de Teksturas ?

fullsizeoutput_1a76

Les Grands-Voisins, tiers lieu éphémère de créativité artistique et culturelle à Paris

Site internet : version bêta mais projet prometteur!

Retrouvez Teksturas sur Facebook.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *