Pourquoi tu ne dois pas avoir peur des désabonnements à ta mailing list

Hello !

Si tu me suis sur mon mailing privé, tu sais que j’envoie un certain nombre de mails, selon mes aspirations et mes envies.

J’ai parfois beaucoup de choses à te dire, et je ne veux pas me forcer à tout condenser dans une newsletter mensuelle en bonne et due forme.

Cela m’a « coûté » quelques désabonnement.

Je mets des guillemets parce que je pense (en toute modestie) qu’une partie de ceux qui ne me suivent plus est partie en raison la fréquence de mes mailings et non pour leurs contenus.

Mais tu sais quoi ?

Les désabonnements à ma mailing list ne me font pas peur.

Et oui.

Car ceux qui s’agacent de recevoir des mailings réguliers, en les mettant tous dans le même panier (de la promotion NafNaf aux mailings personnalisés) ne sont pas ceux que je vise.

Je ne t’envoie pas lettre informative synthétisant une fois par semaine les dernières nouvelles de l’actualité digitale. Tu as d’autres endroits où t’abonner pour ça.

Ce que je te propose, ce sont des contenus que je pense inspirants mais aussi pratiques pour t’accompagner dans ton activité.

Oui, je teste. 

Si tu m’as connue il y a plus de six mois, tu étais habitué à une fréquence de mailing mensuel sur un sujet précis.

Il y a encore deux mois, je te proposais un mailing bi-mensuel alternant entrepreneuriat et ESS.

Aujourd’hui, je sais de quoi je veux te parler. 

Je ne sais juste pas encore à quelle fréquence je le ferai.

Et d’ailleurs, est-ce que c’est si important ?

Franchement, je ne le crois pas.

Tu recevras sûrement un petit sondage prochainement pour évaluer ma newsletter.

Oui, j’ai le temps.

Oui, j’ai le temps de t’envoyer des mails.

Oui, j’ai le temps de produire 5 contenus par semaine.

Parce que ce temps je le prends.

Et ce temps, tu dois le prendre, pour apporter de la valeur à ceux qui te suivent.

Organise-toi, organise ta semaine et réfléchis à ce que tu pourrais faire pour aider ta communauté.

Sois productif, sois efficace, et pense à quelque chose que tu as appris ces trois derniers mois. 

Note-le maintenant et partage-le demain à ton audience.

Tu peux même me le partager ici en commentaire de cet article.

Ça m’intéresse.

J’attends de tes nouvelles.

Belle semaine et à très vite (demain peut-être?).

Ps : cet article est extrait de mon mailing privé pour freelances. Pour ne pas rater mes derniers conseils pour passer à l’étape supérieure de ton projet, abonne-toi J

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *