L’affirmation de soi au quotidien : comment y arriver pas à pas

Depuis quelques années, j’ai commencé un travail sur moi qui m’a beaucoup apporté sur le plan de l’estime et de la confiance en moi. 

Ce travail introspectif a été complété par quelques mois d’isolement (volontaire) en Amérique latine où j’ai appris à faire le vide et reposer les piliers et valeurs qui structurent ma vie.

Et les résultats sont sans appel : 

Aujourd’hui, je me suis émancipée de la pression sociale

Je sais dire non sans gêne 

Je sais affirmer mon point de vue et m’expose sans problème à la critique

Je sais faire abstraction du regard des autres. 

 

Alors comment en suis-je arrivée là ? 

 

1/ Commencer à prendre conscience des situations qui nous pourrissent la vie 

 

– Ne pas être capable de refuser une invitation à un évènement

– Ne pas me faire respecter par un conjoint ou un patron

Ne pas oser dire à une personne qu’elle avait tort

– Ne pas exprimer le fond de ma pensée

 

Après chacune de ces situations, je ne me sentais pas fière et je m’en voulais.

 

J’ai dû toucher à plein de bouquins de développement personnel et consulté quelques thérapeutes par-ci, par-là, mais c’est surtout les problèmes que la confiance et l’estime de moi me posaient au quotidien qui m’ont amené à agir. 

 

2/ Être aligné pour s’affirmer 

 

En m’ouvrant au développement personnel, j’ai commencé à écouter mon intuition…celle qui a toujours raison mais que je n’écoutais jamais car “ce n’était pas rationnel”.

En parallèle de mon intuition, j’écoute mon niveau d’énergie, et mon fonctionnement interne.

Ces deux indicateurs me font sentir que je ne veux pas subir telle situation, que j’ai besoin de repos, que X ne me respecte pas.

Et pour être alignée, j’ai besoin d’être en accord avec mes valeurs et mon fonctionnement interne.

 

3/ Renforcer son estime de soi grâce à la stratégie des mini pas

 

 

Une fois qu’on est au clair si qui on est, de nos valeurs et de notre fonctionnement interne, il est plus facile de réagir face à une situation d’injustice ou de non respect. 

On peut commencer par dire non en se justifiant : la fatigue, ou le parent malade, ça marche toujours..;et puis votre interlocuteur n’est pas dupe, et comprendra cela comme un non “poli”

…puis plus tard dire non sans se justifier.

 

Aujourd’hui, je dis non à tout ce qui me prend de l’énergie (négative). 

On peut dire à X qu’on ne se sent pas respecté en utilisant les codes de la communication non verbale : en gros, ne pas remettre la faute sur l’autre, mais expliquer que le problème vient de votre perception et que vous vous êtes senti blessé…

La communication non verbale désamorce les conflits car l’autre ne se sent pas agressé..car il n’est pas directement visé dans une accusation.

Dernier exemple : la relance face aux messages sans réponse.

Une personne qui ne vous donne pas de nouvelle (amant, client…) crée une situation de malaise car il vous pousse à le relancer. Ce n’est donc pas de votre faute si vous n’avez pas obtenu réponse. C’est donc dans votre bon droit que vous pouvez relancer (en vous fixant une deadline de X jours par exemple)

 

Quand vous relancez, vous êtes fixés : 

– Si X se sent agressé, c’est que la collaboration/relation n’était pas faite pour durer

– S’il vous répond en s’excusant, c’est que vous avez bien fait de le relancer

 

Ne subissez plus l’attente. Si vous la subissez, c’est que vous souffrez, donc que vous laissez votre estime de vous en prendre un coup. 

Pour vous respecter et ne pas être à la merci d’autrui, soyez proactif et ne laissez pas pourrir une situation.

 

Voici donc mes 3 conseils pour travailler l’estime de soi tout seul 🙂

 

4 / Utiliser les réseaux sociaux pour s’assumer et se libérer des tabous

 

Depuis maintenant deux ans, j’ai décidé d’être entièrement moi-même et d’adopter une communication montrant ma vulnérabilité.

Concrètement, j’ai réussi à porter sur les réseaux sociaux des sujets qui étaient alors tabous pour moi :

Mon adoption
– Mes relations intimes
– Ma perte de poids
– Mon accident des dents
– Mes problèmes de peau
Mon estime de moi
– Mes insomnies
– Ma colère
– Ma culpabilité du quotidien
– Mon introversion

Ces sujets sont sensibles car ils touchent à mon intégrité physique et mentale. Il m’était alors difficile de les révéler au grand jour.

Et pourtant, chaque fois que je m’exprime publiquement sur un sujet “touchy” me concernant, je libère en moi un tabou.

Ce qui est intéressant, c’est que ces messages sont très bien accueillis car ils permettent une identification de mon audience à mes problématiques.
Je lui permets ainsi de se décharger d’un poids en communiquant sur ces sujets que peu de personnes osent aborder.

Aujourd’hui, cette e-thérapie me permet de parler librement de tous ces sujets dans des conversations de tous les jours. Et ça fait du bien d’être pleinement soi !

Si vous sentez que vous évitez encore des sujets aujourd’hui dans votre vie quotidienne, voici mes conseils :
– Ecrivez dans un petit carnet ces sujets et les raisons qui vous empêchent de communiquer dessus (honte, vulnérabilité, peur des réactions virulentes)
– Demandez-vous si vous avez le besoin et l’envie de vous libérer de ce sujet
– Commencez par en parler à votre entourage proche et observez les réactions
– Quand vous serez à l’aise ou si vous voyez cela comme une thérapie plus radicale, communiquez auprès de votre audience sur un premier sujet (le moins tabou) et renouvelez l’expérience si elle vous a été bénéfique.

Chaque jour, je deviens un peu plus moi-même et je permets à mon entourage de m’aimer pour les bonnes raisons.

Alors, prêt à relever le défi ?

 

5/ Soignez ses maux du quotidien grâce à un exercice simple

 

Notre quotidien est rythmé par des moments de baisse de moral qui peuvent nous faire passer une mauvaise journée :

– Des soucis de santé
– Des conflits personnels et professionnels
– Des problèmes d’argent
– Des problèmes d’affirmation de soi
– Des problèmes d’acceptation de soi (physiquement ou mentalement)

Une des solutions les plus efficaces est d’assumer TOUS ces problèmes pour mieux les vivre.

Alors comment s’y prendre ?

– Listez dans un petit carnet toutes vos problématiques du quotidien
– Notez pourquoi vous estimez que vous n’arrivez pas à régler le problème
– Lisez à voix haute chacun des points, en assumant un argumentaire honnête.

Quelques exemples :

Pour assumer son apparence physique : “Je ne m’accepte pas physiquement car mon apparence ne me convient pas. J’ai essayé de perdre du poids mais j’ai du mal à obtenir des résultats car je n’arrive pas à m’auto-discipliner. Mon stress du quotidien me parasite et je compense par la nourriture. Clairement, je n’arrive pas à m’en sortir seul et j’ai besoin d’une aide extérieure”

Pour accepter ses échecs professionnels : “Je n’ai pas réussi à vendre cette formation car je n’y ai pas mis l’énergie nécessaire. Je n’ai pas envie de faire d’effort en matière de marketing car je n’aime pas ça. Peut-être que je devrais arrêter de faire des lancements, qui me mettent beaucoup de pression, pour vendre sur la durée. Mais pour ça, je dois arrêter de me comparer aux autres et accepter que je gagnerai moins, mais en étant plus aligné”

Pour libérer ses émotions : “Je me suis beaucoup énervé ces derniers temps et je me trouve irritable. J’ai l’impression que les autres en ont ras le bol. Aujourd’hui, j’ai beaucoup de colère en moi car je trouve telle situation inacceptable et j’ai besoin d’exprimer cette colère plutôt que de la refouler. La colère est pour moi un process qui me permet d’avancer vers quelque chose de plus constructif. Je vais l’expliquer à mes proches pour qu’ils comprennent que je les aime et que ma colère n’est pas contre eux, mais seulement la manifestation d’un changement chez moi.


A vous de jouer maintenant !

 

Conclusion

Voici donc mes pistes pour booster votre estime de manière concrète. Cette estime de vous vous permettra ainsi de regagner confiance en vous et vous affirmer dans votre quotidien et vos interactions sociales. Mais ne vous mettez pas de pression pour y arriver et optez plutôt pour la stratégie des petits pas. C’est de cette manière que votre parole sera plus libérée, que vous serez aligné, et que vous vivrez votre vie avec un peu plus de légèreté 🙂

 

👉Si vous vous reconnaissez dans ces propos, on peut changer les choses ensemble et de manière concrète : dans mon programme “Reprendre sa vie en main dans un contexte de crise”, j’aborde la question de l’affirmation de soi, pour s’imposer et se faire respecter dans la sphère personnelle et professionnelle !

 

1 réponse
  1. Nathalie Contal
    Nathalie Contal dit :

    Le modele Internal Family System de Richard Schwartz permet de prendre conscience en profondeur de ses conflits intrapsychiques et traumas et de s’en libérer…

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *