[Cas pratique client] Sabrina : relancer un business en s’écoutant

Je viens de terminer trois mois d’accompagnement avec Sabrina, coach en développement personnel spécialisée dans les transitions professionnelles chez les femmes. Lorsque Sabrina m’a contactée, elle avait mis son activité en pause et avait repris un travail salarié à mi-temps pour maintenir une source de revenus. Sabrina est venue me trouver car elle voulait reprendre en main son business et comprendre pourquoi elle n’arrivait plus à être alignée avec son activité de coach. Ensemble, nous avons remis de la clarté et des étincelles dans l’activité de Sabrina (rien que ça ! ), et déployé une stratégie de communication rodée pour développer sa visibilité.

Rester alignée pour développer son activité

Lorsque nous avons débuté notre coaching, Sabrina était perdue quant à ses offres de services : elle aimait certes écrire, mais ne savait pas encore si elle avait envie d’orienter son activité vers des prestations de copywriting et d’écriture pour le web. Elle voulait également arrêter de proposer du coaching. Mais en l’interrogeant plus en profondeur, nous avons conclu que le problème n’était pas qu’elle n’aimait pas coacher, mais que l’activité ne décollait plus, pour des raisons que nous avons identifiées. Et cette baisse de moral lui a donné envie d’abandonner cette activité.

Résultat : proposer de nouvelles offres de service n’était pas une volonté de changement mais une fuite en avant pour ne pas affronter une activité de coaching en stagnation.

Comme Sabrina aime coacher, nous avons travailler sur l’optimisation de ses offres de coaching et sur ses conversions clients. 

Nous sommes donc reparties sur de bonnes bases pour avancer : qu’aimes-t-elle dans le coaching ? Qu’aimerais-t-elle enlever dans la manière dont elle organise ses coachings ? Pourquoi ne le fait-elle pas? 

Ces questions sont essentielles pour construire une activité sur mesure. Elle permettent aussi de lever une croyance limitante : celle qu’il faut travailler dans la contrainte pour réussir.

Quand on est entrepreneur, on a le droit de limiter le nombre de coachings que l’on veut faire, choisir la durée des coachings et les tarifs que l’on veut appliquer. 

Nous avons ensuite travaillé sur le coeur de son business model, en planchant sur son ses nouveaux tarifs, mais avant tout structuré son offre et sa proposition de valeur. Le plus important (et le plus difficile) est de s’écouter, pour trouver l’offre qui nous correspond, et de  trouver le prix avec lequel on est aligné. Et cette démarche implique de prendre l’inspiration en soi, et non à l’extérieur.  Sabrina a ainsi construit une offre sur mesure pour ne pas se fatiguer à outre-mesure. 

Enfin, nous avons travaillé sur ses appels prospects : pourquoi ne convertissaient-ils pas ? Pour cela, nous avons revu ensemble la structure de ses appels, comme si nous écrivions un script. De cette manière, les conversions se sont faites plus nombreuses ! 

Mais pour avoir plus de conversion, il faut également être plus visible. 

Une vision 360 pour sa communication 

 

 

La deuxième problématique de Sabrina était son manque de visibilité. Son point fort était sa communauté, très engagée sur Instagram. C’était d’ailleurs sa principale source de clients. 

Mais sa présence sur un unique canal présente également un risque : le manque de diversifications de ses sources de prospects. 

J’ai fait comprendre à Sabrina qu’en adoptant une communication 360°, elle pourrait développer beaucoup plus d’opportunités d’améliorer sa visibilité et d’augmenter son Chiffre d’affaires. 

Nous avons d’abord défini les canaux de communication sur lesquelles elle allait pouvoir se développer : 

 

  • En ligne, avec un réseau social comme Linkedin, qui complète Instagram. Le public cible de Sabrina étant présent sur ces deux réseaux sociaux.
  • En ligne avec un travail sur son site web : pour être plus lisible mais également mieux référencé. Nous avons également mis en place un leadmagnet pour capturer plus de mails pour sa newsletter 
  • Toujours en ligne, la newsletter de Sabrina est également un élément clé de la stratégie de contenu de Sabrina, en communiquant à fréquence régulière (planning éditorial). Par ailleurs, les articles de blog permettront à Sabrina, de travailler sa marque personnelle grâce à un bon copywriting, et son référencement naturel, grâce à un bon SEO
  • Enfin, Sabrina a choisi de développer des ateliers en ligne pour proposer une prestation de groupe. Elle communique via ses différents réseaux sociaux et son site web
  • Hors ligne, Sabrina développe son réseau en one to one grâce à des applications comme LinkedIn et Shapr 
  • Elle organise aussi des ateliers en présentiel occasionnellement pour créer un lien de proximité avec ses abonnés mais aussi ses futurs clients. Elle a d’ailleurs à ce jour, un atelier prévu à la rentrée 2019 !

Conclusion

Ces trois mois de coaching ont permis à Sabrina de se repositionner et trouver un alignement au niveau de son activité qui lui correspond. Elle travaille et communique aujourd’hui avec plus de plaisir. C’est de cette manière qu’elle pourra rester dans la bonne énergie. Grâce à la feuille de route que nous avons établie sur les prochains mois, Sabrina a une direction vers laquelle tendre. 

Aujourd’hui, elle va aller encore plus loin dans le développement de son activité en se lançant dans les démarches pour devenir organisme de formation ! 

Ce fut un plaisir de travailler avec Sabrina pendant ces trois mois 🙂

Le mot de la coachée : “J’ai aimé le pragmatisme de Yeza et son sens de la discipline. Cela a permis à la rêveuse que je suis de remettre les choses à plat et de structurer ma stratégie de contenu pour retrouver plaisir à partager et redynamiser le format de mes coaching. Encore merci Yeza pour ton oreille attentive et ton énergie.”

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *